in

Chine : découverte de la plus ancienne cité impériale

Vue aérienne de la cité impériale - Crédits : China News

Vieille de quatre millénaires, cette cité a été déterrée dans le nord-est du pays par des archéologues chinois. Cette même équipe de l’Institut d’archéologie de Shanxi avait découvert une tombe datant de 1400 ans dans la même région le mois dernier.

Le palais découvert sur le site de Taosi, situé dans la province du Shanxi, mesure environ 470 mètres de longueur pour 270 mètres de largeur et les archéologues sont formels : ces derniers ont estimé que le vestige était vieux de 4000 ans.

Interrogé par China News, l’archéologue Gao Jiangtao de l’Institut d’archéologie de Shanxi est satisfait par cette découverte :

« Cela fait depuis 2017 que nous explorons les coins situés au sud-est du palais. Ce palais a été complètement préservé. Cela montre que le système de la cité était autonome avec une structure très rigoureuse et une fonction défensive incroyable. C’est la cité impériale la plus ancienne jamais découverte en Chine jusqu’à maintenant. »

Crédits : China News

Le palais couvre à lui seul une surface de 130 000 mètres carrés et était doté de quatre murs dont seules les fondations ont perduré. L’édifice témoigne de l’organisation de la société au sein de la cité, à savoir la séparation spatiale de la population et des lieux d’habitation de la famille royale.

Selon les experts, la cité présente sur le site de Taosi serait une des premières capitales de l’époque de la Chine Ancienne à dominer un territoire délimité. Il faut également savoir que le site archéologique couvre une superficie de trois millions de mètres carrés, une zone où auraient vécu les cinq empereurs mythiques ayant régné sur la Chine avant la dynastie Xia, soit entre -2600 et -1600. Cette découverte a été faite à peine un mois après celle d’une tombe ancienne de 1400 ans, située proche de la ville de Xinzhou, dans la même région.

Sources : China NewsLe Figaro