, ,

Sept choses qui sont uniques à chaque être humain

Crédits : iStock

Si l’on sait que nos empreintes digitales sont uniques, il existe d’autres éléments ou parties du corps qui rendent chaque être humain unique. De notre démarche à notre odeur corporelle en passant par nos oreilles, les scientifiques relayés par la BBC distinguent plusieurs façons surprenantes de nous identifier parmi les 7 milliards d’êtres humains avec qui nous partageons la planète.

Les oreilles

Pour la plupart d’entre nous, nos oreilles ne sont que de simples appendices qui sortent des côtés de notre tête. Pourtant, les modèles complexes de crêtes et de sillons formés par le cartilage de nos oreilles externes sont uniques.

Ensuite, en 1998, les chercheurs ont montré que les ordinateurs pouvaient distinguer avec précision les images des oreilles. Cela a conduit à la mise au point de nouvelles méthodes qui extraient des caractéristiques géométriques distinctives de l’oreille. Aujourd’hui, des programmes sont capables de reconnaître quelqu’un avec un taux de certitude de 99.6 % en 0.02 milliseconde sur une photo trouble en n’analysant que les oreilles.

L’odeur corporelle

Des études financées par le bureau d’étude de l’armée américaine ont révélé qu’il est possible d’identifier des individus en regardant le « brouillard » de substances chimiques que nous laissons derrière nous en nous déplaçant. Les scientifiques de l’Université de Bristol ont montré qu’en comparant 44 composants distincts, un nez électronique pourrait reconnaître quelqu’un avec une certitude de 85 %.

Plus récemment, des chercheurs macédoniens et japonais ont affirmé pouvoir faire une distinction entre les individus avec une précision de 100 % en utilisant des équipements qui produisent des « empreintes digitales » atomiques d’un parfum, à travers un réseau neuronal artificiel sur un ordinateur. La technique serait à ce point fiable que certains envisagent d’utiliser l’odeur corporelle comme identification pour les passeports biométriques.

La démarche

Mettre un pied devant l’autre pourrait sembler anodin. Pourtant, la démarche est unique à chaque individu, car elle est issue d’un mélange subtil entre notre structure osseuse, notre masse musculaire et notre sens de l’équilibre. S’il est compliqué d’identifier une personne à sa démarche à l’œil nu, un ordinateur est tout à fait capable de le faire en reprenant certains points et en se basant sur un modèle kinésique en 3D pour faire correspondre notre démarche avec une base de données avec une grande précision.

Les fesses

Notre postérieur est unique au point que des chercheurs japonais estiment qu’il est possible de reconnaître des personnes uniquement par ce biais, et ce, même les personnes sont assises sur une chaise.

Le crâne

Si vous placez vos doigts dans vos oreilles et les maintenez en place en posant vos coudes sur une table, vous entendrez probablement un faible bruit de bourdonnements à travers vos bras. Il s’agit de votre crâne conduisant les vibrations sonores de votre entourage directement vers votre oreille interne.

La taille de votre crâne, les quantités de tissu mou autour de lui et les cavités creuses qu’il contient vont modifier la façon dont cet os vibre et cela sera différent chez chaque personne. Les chercheurs ont constaté qu’en jouant un court clip de bruit blanc puis en écoutant la façon dont il est modifié par le crâne d’une personne, il est possible de repérer son identité avec une précision de 97 %.

Les ongles

Dans la surface brillante de nos ongles se cache une série de crêtes et de contours qui se sont révélés uniques dans les études de milliers d’échantillons. Examinés sous une lumière adaptée, ces profils peuvent être révélés. Par contre comme les ongles poussent, ce dessin pourrait changer tous les six mois environ. Du coup, certains chercheurs ont décidé de se focaliser sur la peau qui se trouve en dessous de l’ongle.

Les pores du nez

À la manière des petites graines sur une fraise, notre nez est parsemé d’une multitude de pores. Indépendamment du fait qu’ils soient impeccables ou envahis par les points noirs, les pores de votre nez vous permettent de vous distinguer des autres. De plus, selon des chercheurs de l’Université Shangdong en Chine, ainsi que ceux de l’Université Kinki au Japon, la distribution des pores sur le nez ne changerait pas au cours de votre vie. Au point que selon une étude, cela permettrait une identification avec 88 % de certitude.