in

États-Unis : du lait de vache… sans vaches ?

Crédits : iStock

Le lait de vache est largement consommé que ce soit en cuisine ou au moment du petit déjeuner. Une start-up américaine a cependant trouvé le moyen de produire du lait de vache sans traire un seul animal.

Il existe de nombreux partisans d’une alimentation sans lactose, mais les alternatives végétales existantes n’offrent pas le même résultat en cuisine et n’ont pas non plus le même goût. Les laits d’amande, de riz ou de soja ne remplacent donc pas le très apprécié lait de vache.

C’est ici qu’intervient Perfect Day, une start-up créée aux États-Unis en 2014 par Ryan Pandya et Perumal Gandh, deux ingénieurs travaillant dans le biomédical. Après plusieurs années de recherche, il est question de mettre sur le marché un lait de vache produit sans aucune vache, mais quasiment identique à l’original.

« Nous fabriquons notre produit exactement comme nous produisons aussi les protéines que l’on retrouve dans des millions d’autres choses aujourd’hui », indique le duo de chercheurs.

En effet, le procédé permettant de fabriquer ce fameux lait est ancestral : la fermentation comme pour la bière ! Les chercheurs ont tout simplement réussi à adapter le processus de fabrication de cette boisson alcoolisée à la fermentation du lait. Pour ce faire, ces derniers ont utilisé une levure de l’United States Department of Agriculture (USDA) dans laquelle ils ont inséré une séquence ADN de vache par le biais d’une imprimante 3D de laboratoire. Cette fameuse levure a donc permis de créer des protéines de lait alors que l’ajout de graisses, de sucres et d’eau vient compléter la composition du produit final.

(Crédit image : Perfect Day)

Les adeptes d’une alimentation sans lactose (intolérants et vegans), conseillés par exemple par le journaliste santé Thierry Souccar, pourraient se réjouir d’une telle initiative. En effet, le lait produit par Perfect Day ne contient pas de lactose et est également présenté comme une solution écologique et économique par ses créateurs. La commercialisation du produit est prévue pour le courant de l’année 2017.

Sources : ConsoGlobeUberGizmo