,

Ce robot fuit les humains comme la peste !

(Crédit image : Codame)

Une artiste italienne a imaginé un robot dont les propriétés sont à des années-lumière de celles que nous attribuons habituellement à ce genre de machine. À première vue, le ShyBot n’a aucun sens, aucun but, aucun destin, mais son existence a tout de même une raison.

La principale caractéristique de ce robot quadripode construit par l’artiste italienne Norma Jeane est source de perplexité. En effet, le ShyBot est un grand timide comme son nom l’indique. Incroyable pour une machine de ressentir de la timidité, n’est-ce pas ? En réalité, le robot a été programmé pour totalement fuir le contact avec les êtres humains.

L’artiste ayant collaboré avec l’agence Codame spécialisée dans le mélange entre art et technologie explique ce qui l’a motivé dans l’élaboration du ShyBot :

« La timidité est considérée comme un comportement lié intrinsèquement à la condition humaine — aucun animal, aucune machine ne peut être timide. Il est dit que la timidité est un reflet de notre propre conscience, de notre incertitude concernant ce que nous représentons dans notre rapport à un monde lui-même fait d’êtres incertains », des propos extraits d’un communiqué de l’agence Codame.

Le ShyBot est équipé d’une caméra qui diffuse en temps réel son parcours en vidéo (streaming) dans une galerie située à Los Angeles (États-Unis). Suivre ce robot relève d’une curiosité permettant d’imaginer son point de vue et donc, son comportement.

Livré à lui-même dans le désert de Coachella (sur de la Californie), le ShyBot est programmé pour éviter tout contact, et pas seulement celui des humains. En effet, même dans le cas d’une rencontre avec un drone, le robot prend la fuite !

Les robots ont été créés par l’Homme pour servir l’Homme, ce qui revient à dire que ce ShyBot est un sacré paradoxe philosophique !

Voici le ShyBot en pleine action :

Sources : WiredCNETNumérama