, ,

Un projet de réalité virtuelle pour voir la guerre différemment

The Enemy est un projet inédit destiné à offrir un autre regard sur la guerre par l’immersion dans le « camp adverse », souvent déshumanisé. En temps de guerre, l’ennemi n’a simplement pas les mêmes motivations, mais n’en demeure pas moins un être humain.

Le projet The Enemy est le fruit de l’imagination de Karim Ben Khelifa, photographe de guerre depuis une quinzaine d’années ayant collaboré avec de grands journaux. La couverture de nombreux conflits armés autour du monde a donné à l’intéressé l’idée de cette expérience humaniste en réalité virtuelle.

Quelques questions l’ont préoccupé lorsqu’il était sur le point de devenir père : « À quoi peuvent donc servir les images de guerre si elles ne changent pas le rapport des gens à la guerre, aux souffrances qu’elles engendrent, à la violence ? À quoi servent toutes ces images si elles ne changent pas les opinions ? À quoi servent-elles si elles ne créent pas la paix ? »

The Enemy est alors destiné à donner la parole « à ceux qui portent en eux la violence, en leur permettant de se présenter, d’exposer leurs motivations, leurs rêves, le projet confronte les points de vue des combattants et les humanise ». Ainsi, les combattants et autres victimes de la guerre peuvent se déplacer au sein des conflits afin de se confronter à leur perception de l’ennemi. The Enemy facilite diverses émotions : ressentir de l’empathie, de la compréhension ou encore se sentir humain.

« L’ennemi est toujours invisible. Quand il commence à être visible, il cesse d’être un ennemi », déclare le photographe.

Karim Ben Khelifa ne tente pas par ce projet de trouver des explications à la guerre, mais désire simplement provoquer un dialogue entre les différents camps qui s’opposent. Selon lui, les conflits, peu importe lesquels et la date de leur déroulement, sont la conséquence de l’incompréhension et de la déshumanisation de l’ennemi. À la recherche de testeurs, le photographe désire être certain que l’expérience est suffisamment forte pour être diffusée à grande échelle.

Voici un petit aperçu du projet The Enemy :

Sources : Réalité-VirtuelleLes Numériques