in , ,

L’impressionnante vidéo d’un python de 4 mètres qui régurgite un impala

Crédits : Capture vidéo / Youtube / Caters TV

La nature est fascinante et cette nouvelle vidéo nous en donne un nouvel exemple. Celle-ci met en scène un python de Seba de près de quatre mètres de long qui régurgite un impala, dans une ferme d’Afrique du Sud, probablement perturbé par un chasseur de serpent appelé en renfort.

Nous sommes dans une ferme d’impalas en Afrique du Sud, théâtre d’un étonnant spectacle qui a pu être filmé. Celui-ci met en scène un python de Seba (Python sebae), le plus grand serpent d’Afrique, qui régurgiter un impala, un mammifère mesurant entre 75 et 95 cm à l’âge adulte. Selon Maroela Media, le chasseur de serpents Arthur Roden avait été appelé par le propriétaire de la ferme située dans la province de Limpopo, car il soupçonnait la disparition d’autres impalas.

« Le serpent a probablement relâché son repas, car il a été perturbé », déclare Alan Resetar, spécialiste des amphibiens et des reptiles au Field Museum de Chicago, aux États-Unis, relayé par Live Science. « Les serpents sont vulnérables lorsqu’ils mangent et il n’est pas rare qu’ils relâchent leur repas », ajoute-t-il.

Plus grand serpent d’Afrique, le python de Seba peut atteindre une taille de 7,5 mètres de long. Capable de vivre jusqu’à 30 ans, il tue par constriction pour se nourrir de rongeurs, de volailles et de mammifères de grande taille comme l’antilope. Il peut parfois se nourrir d’autres reptiles également. Il est très rare qu’il s’attaque aux êtres humains même si des cas ont déjà été répertoriés.

Comme la plupart des serpents qui engloutissent leur proie, le python de roche a une mâchoire incroyablement flexible. Les deux parties de la mâchoire inférieure peuvent se mouvoir indépendamment et sont reliées par un ligament élastique. La mâchoire est également reliée à l’arrière du crâne du serpent par trois articulations, ce qui permet un mouvement majeur. Il y a peu d’os dans le crâne du python de Seba, excepté pour ceux qui protègent son cerveau, plus nombreux et très solides.

D’autres caractéristiques expliquent cette capacité à engloutir de très grandes proies comme la peau à la base de sa bouche qui est très élastique ou encore des dents courbées qui servent de crochets pour stabiliser la proie à mesure que la partie supérieure de la mâchoire progresse sur cette dernière.

La vidéo en question :