,

Que fera l’humanité en cas de détection d’une civilisation extraterrestre ?

Crédits iStock

Les nombreux exemples de contact avec les extraterrestres que nous avons dans la littérature et le cinéma se font rarement dans le calme, s’en suit même souvent la fin de l’humanité. Un célèbre programme de recherche américain traite de la question du comportement à adopter par l’humanité.

Il y a bien longtemps que la notion d’extraterrestres ne s’apparente plus aux petits hommes verts ! Les récentes découvertes d’exoplanètes et autres progrès technologiques destinés à communiquer avec l’espace tendent à laisser croire qu’un contact sera un jour possible avec une civilisation n’appartenant pas à notre planète.

Pour Seth Shostak, directeur de l’Institut SETI, les premiers contacts avec une autre civilisation devraient intervenir dans vingt ans tout au plus. Cependant, depuis un demi-siècle, le programme de Recherche d’Intelligences Extraterrestres mené par cet institut scanne l’espace sans succès. Néanmoins, les travaux effectués posent la question du comportement à adopter dans le cas où un contact serait établi.

L’Académie Internationale d’Astronautique (IAA), dépendant du programme SETI, travaille sur cette question depuis 1989. Dirigeant le Sous-comité de réflexion post-détection de cette académie, Paul Davies, également chercheur en physique théorique à l’Université d’État d’Arizona, indique que « ce n’est que depuis les années 80 que ce programme de recherche [SETI] est vraiment pris au sérieux dans la communauté scientifique ».

Afin de répondre à la question « que se passera-t-il si nous détectons un jour un signal extraterrestre ? », l’IAA a mis au point le Protocole SETI post-détection. Celui-ci détermine les meilleures stratégies à adopter en fonction de la nature d’un éventuel signal extraterrestre détecté. Cependant, l’IAA n’appartient à aucun état et n’a aucun pouvoir juridique. Donc aucune nation n’a évoqué la possibilité d’une réglementation internationale relative à un tel événement.

Le protocole suggère tout d’abord de vérifier si ce signal n’est pas d’origine humaine, car nous ne sommes évidemment pas à l’abri de canulars. Ensuite, il ne faut pas communiquer avec les populations dans un souci d’éviter la panique, mais plutôt informer les grandes organisations de recherche autour du monde. Si le signal est confirmé par ces organisations, l’Union Astronomique Internationale (UAI) dont le siège est à Paris devra communiquer la nouvelle au monde. Le Secrétaire général de l’ONU devra également être mis au courant très rapidement.

Le protocole indique également que les données relatives au signal devront être bien conservées et que la fréquence radio sur laquelle le signal a été découvert devra être réservée exclusivement aux chercheurs, puisque les extraterrestres pourraient décider de se manifester à nouveau. Il faudrait surtout ne pas leur répondre avant qu’une convention internationale ne soit organisée pour statuer à propos de la décision à prendre.

(Crédit image : SETI)

Les chercheurs estiment que nous avons beaucoup plus de chances d’être contactés par radio plutôt que de recevoir la visite d’un vaisseau spatial comme nous pouvons le voir dans les films. Dans le cas d’une réponse, la question de savoir qui représentera la Terre se pose et la signification du message reçu de la part des extraterrestres devra être évaluée.

En l’an 2000, un groupe de chercheurs du programme SETI a créé un outil destiné à quantifier l’impact du premier contact extraterrestre : l’échelle de Rio. Il s’agit ici de classer différents types de contacts du plus important (10) au plus négligeable (0). Par exemple, un simple signal destiné à nous informer que nous ne sommes pas seuls dans l’univers est différent d’un signal synonyme de déclaration de guerre.

En attendant que les nations s’intéressent un jour à cette question, le Protocole SETI post-détection est la seule chose que l’humanité détient afin d’organiser les réactions et l’attitude à adopter en cas de contact avec des extraterrestres.

En 2013, le blogueur américain Vsauce a élaboré une vidéo intéressante traitant entre autres de la politique post-détection du programme SETI :

Sources : MotherboardSlate