,

En Chine, le plus grand radiotélescope du monde ouvre ses portes aux visiteurs

Xinhua

Situé dans la province du Guizhou, dans le sud-ouest de la Chine, le radiotélescope FAST a été ouvert aux touristes pour qui la visite de l’impressionnante structure est gratuite. 

Le plus grand radiotélescope du monde, situé dans le comté de Pingtang, dans la province du Guizhou, en Chine, est entré en service le 25 septembre dernier. Il s’appelle FAST, pour Five-hundred-metre Aperture Spherical Radio Telescope, ce qui en dit déjà long sur sa taille : 500 mètres de diamètre pour une superficie d’environ 196 000 mètres carrés, soit l’équivalent de celle de 30 terrains de football.

Avec coût qui était d’environ 165 millions d’euros, le radiotélescope constitué de 4 500 panneaux orientables fixés sur une ouverture sphérique vient d’être ouvert aux visiteurs gratuitement comme le rapporte le Quotidien du Peuple. À ce jour, ils sont environ 2 000 à visiter l’impressionnante structure chaque jour. À cette occasion, les visiteurs sont priés de laisser leurs portables et appareils numériques chez les gardiens pour éviter toute perturbation du fonctionnement du radiotélescope.

Le FAST dépasse nettement en dimension le radiotélescope d’Arecibo, situé sur l’île de Porto Rico, avec ses 305 mètres de diamètre. Il s’agit désormais du deuxième plus grand radiotélescope du monde. Si le but de cette immense structure chinoise est de dresser la carte de la présence de l’hydrogène neutre dans l’Univers ainsi que d’observer les pulsars, l’un des objectifs avoués est aussi de repérer des signes d’une vie extraterrestre au-delà de notre galaxie.