, ,

Cette superbe machine ne sert à rien, et pourtant !

Crédits : Capture écran chaîne youtube : Bruce Yeany

Il existe des choses très fascinantes à regarder, mais celles-ci sont parfois ô combien inutiles. Cette machine complexe en est le parfait exemple : elle est magnifique, mais ne sert absolument à rien !

Une machine complexe est souvent synonyme d’utilité indéniable. Celle visible dans la vidéo en fin d’article est fascinante à observer en action, mais le fait est que son utilité est totalement inexistante. Il s’agit d’un ellipsographe d’Archimède, un nom qui n’a pourtant rien à voir avec Archimède, le célèbre scientifique de la Grèce Antique.

À la base, l’ellipsographe d’Archimède sert à dessiner des ellipses, mais dans le cas présent, la machine n’est pas équipée d’un dispositif de traçage. Ainsi, celle-ci est inutile bien que pour la faire marcher, il faille tout de même actionner en continu une poignée dans un mouvement rotatif.

L’ellipsographe d’Archimède a été fabriqué par le Marquis de L’Hôpital en 1707 et un exemplaire est détenu par le musée d’histoire des sciences de Florence (Italie). Il s’appuie sur la propriété suivante : si on considère un segment [AD] de longueur a et un point C sur le segment [AD] tel que AC=b, le lieu des points A quand les points C et D se déplacent respectivement sur deux droites perpendiculaires est une ellipse de demi-axes a et b (voir schéma ci-dessous).

(Crédit image : HB /Wikipédia)

L’ellipsographe d’Archimède est la forme la plus basique existante, mais il est possible de citer ses variantes comme l’ellipsographe à antiparallélogramme, l’ellipsographe à cercle directeur, l’ellipsographe de Delaunay, l’ellipsographe de Kopp ou encore les ellipsographes multifonctionnels.

Voici la fameuse vidéo de la machine, mais attention, ne soyez pas hypnotisés :

À lire également : Réalisation d’un ellipsographe d’Archimède

Sources : UberGizmoCopains des copeaux