in ,

Argentine: le mystère de l’île tournante « The Eye »

Crédits : capture chaîne youtube : Timothy Whitehead

C’est au Nord-Est de l’Argentine qu’a été découverte une mystérieuse île flottante, parfaitement circulaire, se déplaçant comme par magie autour de son axe. Des caractéristiques pour le moins inhabituelles qui lui ont valu le surnom de « The Eye ». Intrigué par cette étrange formation, le producteur Sergio Neuspillerm s’évertue actuellement à réunir les fonds nécessaires pour lancer une expédition scientifique visant à lever le mystère entourant cet étonnant îlot.

Il y a un peu moins d’un an, alors qu’il épluchait les données satellites de Google Maps dans le but de trouver un lieu de tournage pour un documentaire, l’attention du producteur Sergio Neuspillerm a subitement été attirée par une étrange formation située dans les marais de Parana Delta, au nord-est de l’Argentine. La formation en question n’était autre qu’une île entourée d’un plan d’eau dont la forme étonnamment circulaire lui a valu par la suite le surnom de « The Eye » (El Ojo » en espagnol).

« The Eye est un cercle de terre d’un diamètre de 118 mètres entouré par un mince canal d’eau », explique Sergio Neuspillerm dans une vidéo qu’il a lui-même réalisée. « Les deux cercles, celui formé par l’eau et par la terre, sont si parfaits qu’il est difficile de croire que cela est une formation naturelle », poursuit-il. Mais cela ne s’arrête pas là puisqu’en approfondissant les recherches, le réalisateur d’origine argentine s’est aperçu que l’île semblait tourner sur elle-même (voir animation ci-dessous). « En utilisant l’instrument de contrôle du temps de Google Earth, nous avons découvert que le disque de terre interne est en mouvement et tourne sur son propre axe », a ainsi déclaré Sergio Neuspillerm.

Après avoir rendu cette découverte publique, le producteur a décidé de se rendre directement sur les lieux afin d’observer de ses propres yeux cet étrange phénomène et tenter d’y trouver une explication rationnelle. Pour mener cette expédition dans les meilleures conditions, il s’est entouré de deux spécialistes : Richard Petroni, un ingénieur hydraulique et civil de New York et Pablo Martinez, un expert en technologie. Pour autant, ce qu’ils ont observé sur place n’a fait que renforcer le mystère. « L’endroit est incroyable et extrêmement étrange », a déclaré le producteur, relayé par le site Maxisciences. « Nous avons découvert que l’eau est incroyablement claire et froide, quelque chose de totalement inhabituel dans la région ». Le groupe d’explorateurs a également pu dresser un bilan succinct des caractéristiques physiques de l’île. « Le fond est dur en contraste avec les marécages qui l’entourent et la partie qui flotte au centre. Nous ne savons pas sur quoi, mais elle flotte », a ainsi précisé Sergio Neuspillerm.

Un projet d’envergure pour élucider le mystère de « The Eye »

Si le constat s’arrête pour le moment ici, le producteur ne perd pas l’espoir de percer un jour les mystères de l’île. C’est dans cette optique qu’il a d’ailleurs décidé de lancer une campagne sur la plateforme de financement participatif Kickstarter afin de récolter les 50 000 dollars nécessaires au lancement d’une seconde expédition. Une somme qui se justifie par le désir de Sergio Neuspillerm de recruter une équipe pluridisciplinaire et d’investir notamment dans un équipement de plongée complet ainsi que dans des drones spécialisés. Par ailleurs, cette prochaine expédition devrait être l’occasion de procéder à la collecte et à l’analyse de plusieurs échantillons qui permettront d’en apprendre davantage sur les lieux.

Bien que rien ne permette pour l’instant d’expliquer de manière certaine l’origine de cette île, les spéculations vont bon train suite à la publication de la vidéo de Sergio Neuspillerm en août dernier (voir ci-dessous). Ainsi, si certains internautes y voient une cause paranormale, allant jusqu’à affirmer que des phénomènes étranges se sont déjà produits dans la région, d’autres ont quant à eux avancé des explications bien plus rationnelles. Parmi ces dernières figure l’hypothèse selon laquelle « The Eye » ne serait pas unique mais ferait partie d’un ensemble de formations similaires caractéristiques de cet environnement côtier.

Quoi qu’il en soit, il faudra attendre que l’objectif de Sergio Neuspillerm soit atteint pour enfin espérer avoir le fin mot de l’histoire. En attendant, il vous est possible de vous faire votre propre opinion en visionnant la vidéo ci-dessous ou en allant observer par vous-même l’île, via l’application Google Maps, aux coordonnées suivantes : 34°15’07.8″S 58°49’47.4″W.

Source