Les 6 principales missions spatiales prévues pour 2017, une année riche placée sous le signe de l’exploration

Les missions prévues pour 2017, une année riche placée sous le signe de l'exploration spatiale

Alors que l’on vient de clôturer une année 2016 chargée dans le domaine spatial, l’année 2017 va maintenir le rythme des explorations avec diverses missions. Quelles seront les missions spatiales principales de cette nouvelle année ? Voici le programme.

L’actualité spatiale a été extrêmement riche en 2016 avec notamment quelques premières comme l’atterrissage sur une barge flottante d’une fusée Falcon 9 de la société Space X en avril dernier ou encore l’arrivée de la sonde Juno en orbite autour de Jupiter après cinq ans de voyage. La nouvelle année ne sera visiblement pas en reste et la conquête spatiale va continuer à repousser les limites. Voici quelques-unes des missions principales de 2017 :

1. Les entreprises privées vers l’ISS

L’année 2017 sera celle d’un match, vraisemblablement entre Boeing et SpaceX, qui déterminera quelle sera la première entreprise privée à lancer une mission habitée vers la Station Spatiale Internationale (ISS). Boeing travaille sur le Starliner CST-100 qui pourra amener jusqu’à sept astronautes dans l’espace, avec un premier vol test non habité vers l’ISS prévu pour décembre 2017. De l’autre côté, il semble que SpaceX ait pris un peu d’avance sur son concurrent avec le Dragon V2. Là aussi, sept astronautes pourront être amenés jusqu’à l’ISS, mais les tests sont prévus plus tôt que Boeing, aux alentours du mois de mai, avec l’espoir d’envoyer une mission habitée à la fin de l’année 2017.

2. Tout sur les exoplanètes 

Au cours de ces dernières années et notamment en 2016, de nombreuses exoplanètes (ces planètes qui tournent autour d’une autre étoile que notre soleil) ont été découvertes. En 2017, on continuera la chasse à ces planètes tout en approfondissant nos connaissances sur ces astres. D’un côté, la NASA a lancé en collaboration avec SpaceX le télescope spatial TESS (Transiting Exoplanet Survey Satellite), le successeur du célèbre Kepler. La mission de TESS sera de surveiller plus de 500 000 étoiles avec l’espoir de trouver environ 500 petites « Terres ».

Du côté de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), 2017 sera l’année du lancement de CHEOPS (CHaracterising ExOPlanet Satellite), également un télescope spatial. Plutôt que de chercher des exoplanètes, la mission de CHEOPS sera d’observer les étoiles proches dont on sait déjà qu’elles accueillent des exoplanètes, afin d’en apprendre davantage sur ces planètes existantes.

3. La Chine veut décrocher la Lune

Le programme spatial chinois s’apprête à envoyer un module sur la Lune. Sauf que cette fois-ci, il est prévu de ramener ce module sur Terre. Un test réussi en 2014 a déjà fait de la Chine le troisième pays à réussir cette prouesse et avec ce vol retour, la Chine prévoit de ramener deux kilos d’échantillons lunaires sur Terre. Une première en 45 ans.

4. Une sonde spatiale privée sur la Lune

Notre satellite naturel sera très convoité en cette nouvelle année. Après la Chine, ce sont deux entreprises privées, l’Américaine Moon Express et l’Israélienne SpaceIL, qui se disputent le Lunar X Prize de Google. Un récompense de 20 millions de dollars attend la première de ces deux entreprises qui parviendra à faire atterrir une sonde spatiale privée sur la Lune et à la faire rouler 500 mètres en le prouvant par photos et vidéos.

5. Le « Grand Finale » de Cassini

Après douze années passées dans le système de Saturne, la sonde spatiale Cassini connaîtra sa fin en 2017 avec une mission baptisée « Grand Finale ». Après 22 plongées entre Saturne et ses anneaux, il sera l’heure pour Cassini de plonger dans l’atmosphère de la planète le 15 septembre d’où elle se consumera comme une météorite en transmettant des données jusqu’à sa toute fin.

6. Le grand ménage dans l’espace 

L’espace proche est devenu une véritable poubelle garnie de millions de débris qui gravitent autour de la Terre à une vitesse de 28 000 km/h. Les risques de collision avec l’ISS ou un satellite sont croissants et nombreux sont les projets destinés à « nettoyer » l’espace de ces débris. Parmi eux, on retrouve la mission RemobeDebris qui sera lancée en 2017 et qui visera à tester un appareil en forme de filet qui attrapera les débris spatiaux en orbite.

Source


Vous aimerez aussi