in

Les dernières images de Titan nous révèlent un paysage parsemé de dunes ensablées

Capture vidéo

De récentes images radars de la plus grosse lune de Saturne, Titan, envoyées par la sonde Cassini de la NASA, nous révèlent un paysage parsemé de centaines de dunes ensablées.

Découvert par Cassini, Titan est le principal satellite de Saturne. Il mesure 5000 kilomètres. Par ses dimensions, il se situe entre Mercure et Mars. Lors d’un survol de la lune le 25 juillet dernier, à environ 980 kilomètres distance, la sonde a pu, grâce à ses radars, pénétrer la dense atmosphère qui enrobe Titan, pour en révéler de fins détails sur sa surface.  Les images ont alors dépeint un paysage extraterrestre, désolé et glacial, composé de centaines de dunes de sable dans des zones montagneuses accidentées.

Les images, présentées ci-dessous dans une courte vidéo, font état de longues dunes linéaires, a priori composées de grains dérivés d’hydrocarbures :

« Ces zones montagneuses semblent être les terrains les plus anciens de Titan, probablement des restes de la croûte de glace avant qu’elle ne soit recouverte par des sédiments organiques de l’atmosphère », a déclaré Rosaly Lopes, membre de l’équipe  radar de Cassini . « Faire une randonnée dans ces paysages accidentés serait probablement similaire à une randonnée dans les Badlands du Dakota du Sud ».

Pour les astronomes, ces dunes sont très intéressantes, puisqu’elles pourront nous en dire  plus sur les vents qui soufflent sur Titan.

Des centaines de dunes de sable ( lignes sombres) serpentant à travers la surface. Crédit: NASA / JPL-Caltech / ASI / Université Paris-Diderot
Des centaines de dunes de sable ( lignes sombres) serpentant à travers la surface. Crédit: NASA / JPL-Caltech / ASI / Université Paris-Diderot

Le 25 juillet dernier signait la 122e rencontre de Cassini avec Titan depuis l’arrivée de la sonde dans le système de Saturne au milieu de l’année 2004.  Les quatre derniers survols de Cassini se concentreront principalement sur les lacs et les mers remplies de méthane liquide, à l’extrême nord de Titan. En avril 2017, la sonde finira en beauté avec une série de 22 orbites qui l’enverront dans les anneaux glacés de la planète.

Plus tard cette année là, la sonde fera un dernier plongeon vers l’atmosphère de Saturne. Un dernier plongeon avant de mourir.

Source : NASA