,

Lancement de la première phase de clonage du Mammouth

Une équipe composée de chercheurs russes et sud-coréens a lancé la première phase d’un grand projet baptisé « La Résurrection des mammouths et d’autres animaux préhistoriques »,visant à cloner le mammouth, disparu il y a quelque 40 000 ans.

Ce sont les chercheurs russes de l’Université fédérale du Nord-Est (Iakoutie) et les employés de la Fondation de recherche en biochimie sud-coréenne SOAAM, qui ont entamé, en 2012, un grand projet commun baptisé « La Résurrection des mammouths et d’autres animaux préhistoriques« . Comme son nom l’indique, ce projet vise à redonner vie à des espèces disparues par le biais du clonage, et une première phase vient d’être lancée pour le fameux Mammouth.

« À l’étape actuelle, des vérifications scientifiques rigoureuses sont en cours. Une fois terminées, nous publierons les résultats dans des revues scientifiques. La deuxième étape et les recherches ultérieures sont déjà programmées« , a déclaré à ce sujet Huang Woo-suk, professeur sud-coréen membre de l’équipe scientifique. Si cette expérience est réalisable, c’est parce qu’en octobre 2015 avait été annoncée la découverte d’une peau de mammouth en Iakoutie, dans un état de conservation suffisamment bon pour cloner l’animal, c’est en tout cas ce qu’affirmaient des scientifiques.

El pitareio
El pitareio

Par ailleurs, Egor Borissov, chef de la république de Iakoutie, avait déclaré qu’il était nécessaire de créer dans cette région un Centre mondial du mammouth, démarche destinée à améliorer la compétence concurrentielle de la science russe dans le domaine de la paléontologie. Ce Centre aurait donc une portée scientifique, mais également touristique, où les visiteurs pourront découvrir des laboratoires et des cryostorages dans le pergélisol, un attrait certain du grand public pour les mammouths existant.

Enfin, le fait que cela se déroule en Iakoutie n’est dû en rien au hasard, puisque c’est dans cette région qu’en 1799, un premier mammouth congelé avait été mis au jour. Depuis cette date, nombre de fossiles du mammouth ont été découverts.

La société sud-coréenne SOAAM avait déjà fait parler d’elle en octobre dernier, c’est elle qui propose un service de clonage de chiens pour les personnes qui ont perdu le leur.

Source