in , ,

14 endroits dans le monde où il est interdit d’aller

11. L’île de Poveglia

Poveglia est une île située près de Venise, dans la lagune près de Malamocco. Depuis l’époque romaine, puis au Moyen Âge et à la Renaissance, l’île fut utilisée comme lieu de sépulture des victimes de la peste. On parle d’environ 200 000 personnes enterrées là bas. Depuis, on la surnomme « l’île maudite » ou « l’île hantée », car elle regorge d’histoires sordides mêlant apparitions mystérieuses et cris humains. Elle est totalement abandonnée et interdite au public.

Capture d’écran 2016-05-31 à 17.10.02
Crédits : Google Earth
Source : ekladata.com
Source : ekladata.com

12. Métro-2

À ne pas confondre avec la ligne de métro numéro 2 de Moscou, Métro-2, de nom de code D6, est une ligne de métro secrète spécialement créée par Staline. Distincte du réseau public, elle serait prévue pour l’évacuation de personnes clefs en cas d’attaque ou de situation critique. Elle relie apparemment le Kremlin, les quartiers généraux du service fédéral de la sécurité, le ministère de la Défense et plusieurs autres installations stratégiques.

Capture d’écran 2016-05-31 à 17.11.04
Crédits : Google Earth

metro_24

13. Le Pine Gap en Australie

Le Pine Gap est un centre de recherche top secret géré en étroite collaboration par le gouvernement australien et le gouvernement américain. Encore une fois, personne ne sait vraiment ce qu’il s’y passe. La base est installée très loin de la civilisation et est entourée d’un immense ensemble de souterrains. Elle serait utilisée par des employés de la NASA et de la CIA, principalement pour suivre des satellites. Il est interdit ne serait-ce que de s’en approcher, car aucune personne n’entre ou sort du Pine Gap.

Capture d’écran 2016-05-31 à 17.11.39
Crédits : Google Earth

offlimits08f_01

14. Le Bureau 39

Le bureau 39 ou division 39, est une organisation gouvernementale secrète de la Corée du Nord, visant sois disant à alimenter la caisse noire de Kim Jong-un, actuel dirigeant de la République démocratique de Corée. Il est déjà compliqué d’entrer sur le territoire nord-coréen, mais pénétrer dans le bureau 39 de la capitale est absolument impossible. Vente d’arme, trafics divers, on ne sait pas vraiment, mais l’organisation possèderait plus de 5 milliards de dollars de fonds. L’organisation permettrait notamment à Kim Jong-un de financer le programme d’armement nucléaire nord-coréen.

Capture d’écran 2016-05-31 à 17.13.07
Crédits : Google Earth

ob-ej709_north__g_20090903195628

Sources : Easyvoyage ; Topito