,

Voici Snackr, le concept d’imprimante alimentaire mobile !

Ce concept consiste en la mise en place, dans différents types de véhicules, d’une machine capable d’imprimer des aliments en 3D pour les passagers. À partir de quelques aliments de base, le Snackr a été pensé pour concevoir une multitude de recettes.

Les initiatives qui tendent à développer l’impression 3D pour les produits alimentaires sont nombreuses. Dernièrement, la food designer Chloé Rutzerveld a mis au point le snack du futur : Edible Growth (« la croissance comestible »). En France, la Bretagne s’est dotée le mois dernier d’un laboratoire dédié à l’impression 3D alimentaire. À l’horizon 2050, des imprimantes compactes seront à même de servir des plats imprimés à la demande.

Le Snackr a été pensé par l’inventeur québécois Charles Bombardier en collaboration avec Abhishek Roy, fondateur de Lunatic Koncepts, un laboratoire de conception basé en Inde.

Il s’agit donc d’une imprimante alimentaire mobile, qui s’adapterait à l’intérieur des automobiles, mais également aux véhicules de transport en commun tels que le train, le métro et le bus. Il s’agit d’un concept de base qui serait confié à un fournisseur global capable d’adapter la taille de l’imprimante, son ergonomie et son style, et ce à la demande des clients.

L’appareil nécessitera un accès à une réserve d’eau potable et à une source d’énergie électrique. Les aliments servant à l’élaboration des plats peuvent être stockés dans un genre de tubes (réfrigérés ou non), des unités de stockages interchangeables en fonction des envies du consommateur.

« Je suis convaincu que l’inventivité et la débrouillardise des chefs et des bricoleurs qui travaillent actuellement sur des imprimantes alimentaires seront en mesure de créer un grand nombre de recettes à partie de seulement six ingrédients » indique Charles Bombardier.

En effet, le Snackr comporte six tubes de stockage, mais il sera possible d’en utiliser plus (ou moins) selon la taille de l’imprimante. Dans l’hypothèse d’une utilisation de produits sains, cette initiative pourrait être très intéressante à l’avenir, et pourrait faire gagner du temps à certaines personnes en déplacement, limitant leurs arrêts destinés à se restaurer.

Sources : ImaginactiveABC News3D Natives

Crédit images : Imaginactive