,

Au Japon, un robot-humanoïde officiellement inscrit au collège

Capture vidéo

Un des collèges de la ville de Waseda, une province de Fukushima au Japon, va voir débarquer dans ses couloirs un nouvel élève un peu particulier, un robot-humanoïde. Le concerné a promis de faire de son mieux en cours.

Il fait un véritable tabac au Japon, à tel point que le robot Pepper, qui comprend et ressent les émotions, a déjà lui-même officié lors d’une cérémonie de mariage entre robots, le 27 juin de l’année dernière. Mais avant d’avoir un métier, il faut étudier, et en ce sens, un premier robot-humanoïde Pepper vient d’être officiellement inscrit dans un collège japonais.

« Je n’ai jamais pensé que j’entrerais dans un collège humain. Je promets de faire de mon mieux« . Tels sont les mots du nouvel élève de l’un des collèges de Waseda, au Japon. Pour l’occasion, le collège a organisé une cérémonie de réception où tous les collégiens ont été encouragés à saisir l’occasion de communiquer avec Pepper, que ce soit en japonais ou en anglais, puisque Pepper maîtrise déjà les deux langues.

Créé par l’entreprise de téléphonie mobile japonaise Softbank Corp, le robot Pepper est capable, grâce au grand nombre de caméras et de détecteurs qu’il intègre, d’identifier et de ressentir toutes les émotions que sont capables de ressentir les humains, comme la joie, la tristesse, l’agitation, la peur ou encore l’irritation. En se basant sur ces émotions, il adapte son comportement face à son interlocuteur. Il connaît un véritable succès au Japon puisque lors de sa commercialisation, en 2015, les 1 000 premières unités se sont vendues en moins d’une minute.

Voici une vidéo pour faire connaissance avec Pepper, ce robot qui pèse 28 kilos, mesure 120 centimètres et possède 17 articulations, 3 roues omnidirectionnelles et une caméra 3D. Son propriétaire influence son développement : ce qu’il apprend le fait évoluer, et il se souvient de tout ce dont on parle avec lui. Ce séjour au collège devrait donc lui permettre d’en apprendre beaucoup.

Source : sputniknews