in ,

Japon : la chirurgie esthétique peut changer votre ligne de destin

Tout le monde le sait, le Japon est un pays où les bizarreries sont légion. Une de ces curiosités existe à Tokyo sous la forme d’une pratique rendue possible par une clinique reconnue officiellement. Cette dernière permet de « changer le destin » de leurs patients en opérant leurs mains pour modifier leurs lignes.

Autour du globe, beaucoup de personnes croient aux propriétés de la chiromancie, cette pratique divinatoire vouée à interpréter les lignes et les autres signes de la paume de la main, pratiquée en Asie depuis plus de 5000 ans. La chiromancie a été popularisée en Europe dès le XIIe siècle par Jean de Salisbury, un philosophe et historien anglais.chiromancieCrédits : VoyantKondo.com

À en croire cette pratique, notre destin apparaitrait par le biais des lignes de nos mains, concernant l’amour, la longévité ou encore la richesse. Très populaire au Japon, cette lecture est appelée « tesō » (手相). Désormais, certains amateurs de chiromancie pensent pouvoir modifier leur destin d’une manière assez incroyable.

En effet, une clinique spécialisée en chirurgie esthétique basée dans la capitale, Tokyo, offre la possibilité de modifier les lignes de ses mains, et donc de modifier son propre destin. Ainsi, pour environ 750 euros (110.000 yens), le patient peut demander à modifier les lignes de ses mains de la façon souhaitée, avant une opération d’une durée d’un quart d’heure. Ainsi les patients élaborent eux même les traits qu’ils souhaitent voir apparaitre sur leurs mains.

Cette clinique existe depuis deux ans, et pas moins de 37 opérations de ce type ont eu lieu. Selon le Dr Matsuoka, les patients désirent augmenter leurs chances de gagner plus d’argent et d’être heureux sentimentalement. Les opérations de ce type augmentent progressivement pour cette clinique unique au monde.

Cette façon de modifier les lignes de ses mains est également populaire en Corée du Sud, ce qui permettrait de redonner confiance aux personnes qui franchiraient le pas.

Sources : Huffington PostDozodomo

Crédit images : plat-okinawa.jpvoyantkondo