,

9 châtiments méconnus très étranges

Crédits : John Thomson / Wikimedia

4/ Le Welsh Not

Au 19ème siècle, était appliqué dans les écoles du Pays de Galles et en Angleterre le « Welsh Not » (littéralement : Pas de gallois), un système correctif pour dissuader les enfants de parler gallois, et leur inculquer l’anglais dès leur plus jeune âge. Si un enfant venait à enfreindre cette loi et parler délibérément sa langue maternelle, lui était alors passé autour du cou un petit bloc de bois gravé des initiales W.N. Si le jeune détenteur de ce collier empoisonné venait à entendre un autre enfant parler sa langue, il pouvait alors lui déléguer le morceau de bois. À la fin de la journée, l’enfant qui avait le totem tant redouté autour du cou se faisait rouer de coups…

5/ Le tapis de course

Même si le tapis de course a été un instrument de torture physique en 1817, il n’en reste pas moins un ancêtre du tapis de course sur lequel nous transpirons aujourd’hui dans nos salles de sport préférées. Introduite dans la plupart des prisons anglaises, cette méthode de châtiment épuisante consistait à faire courir ou marcher un prisonnier des jours et des jours durant, ou des heures pour les plus chanceux, à l’aide d’un mécanisme faisant appel à une roue hydraulique, à l’image des roues pour chevaux…

6/ Judicium Dei

Le jugement dernier est souvent arrivé dans les salles de tribunal, si on ose les appeler de la sorte. Le jugement de Dieu, ou Judicium Dei, est un châtiment qui aurait scellé le sort de plusieurs accusés, preuve à l’appui ou non. Lors d’un procès entre deux parties, il était souvent impossible à cette époque de départager une victime d’un accusé. Ainsi, la cour s’en rendait à Dieu, le considérant comme meilleur juge. Duels, brûlures ou même simples faits de hasard, les accusés se voyaient attribuer des punitions plus sordides les unes que les autres, qui auraient soit-disant permis de prouver leur innocence. Si un accusé ne s’en sortait pas, c’est que la victime avait mérité sa mort. Sinon, c’est que Dieu les avait graciés, et avait rendu son verdict à leur place…

9 chatiments peu connus etonnants (8)antiquemapsandprints.com