Voici un volcan tout droit sorti d’un film de science-fiction !

En Éthiopie se trouve le volcan Dallol, un objet géologique unique sur notre planète qui semble venir tout droit d’un autre monde. Les formes et les couleurs caractérisant le...
DR
DR

En Éthiopie se trouve le volcan Dallol, un objet géologique unique sur notre planète qui semble venir tout droit d’un autre monde. Les formes et les couleurs caractérisant le site en font un endroit incroyable qui n’a aucun équivalent sur Terre.

Le volcan Dallol se trouve dans le nord de l’Éthiopie, à moins de 20 kilomètres de l’Érythrée, dans le désert du Danakil (ou dépression du Dnakil) à une altitude de -82 mètres. Ce volcan est de type phréato-magmatique. Tout comme d’autres volcans se trouvant au Kenya ou encore l’Erta Ale situé en Éthiopie également, le Dallol est le résultat de l’écartement de la plaque arabique et de la plaque africaine qui ont conduit à la création de la vallée du grand rift.

Cependant, une récente réinterprétation géologique du site stipule que le Dallol ne produit pas d’activité purement volcanique, mais des phénomènes complexes tels qu’une diapirisme salifère et des circulations hydrothermales (hydrothermalisme). Ces phénomènes seraient causés par une intrusion à 2200 mètres en profondeur.

1024px-Dallol-2001

Ainsi, le volcan Dallol est une vaste zone que l’on pourrait qualifier de « désolée » mais également très étonnante de par ses différentes formations géologiques telles que petits geysers gazeux, montagnes de soufre, colonnes de sel, sources chaudes acides, concrétions de soufre, de chlorure de magnésium, entre autres.

Formations salines et sulfureuses

La dernière éruption connue de ce volcan remonte à 1926, tandis que le Dallol est réellement connu du public depuis 2001, date à laquelle il fût enfin accessible aux curieux. Situé dans une zone très difficile d’accès, l’objet a été découvert au XVIIe ou XVIIIe siècle, durant les premières expéditions de colons européens.

Le site n’est pas encore classé parc national mais heureusement, son isolement, non seulement dû à sa localisation, mais également aux tensions entre l’Éthiopie et l’Érythrée, le protège d’un tourisme massif. Cependant, la zone est connue pour être exploitée pour ses mines de sel, alors que depuis 2009, des conflits sont nés entre les Afars (qui détenaient le monopole) et des entreprises britanniques.

En 2009, le volcanologue Guy de Saint-Cyr est allé à la rencontre de ce volcan. De cette visite en est sorti un mini-documentaire diffusé par France TV Info. En voici un autre réalisé par Philippe Bourgine :

Sources : France TV InfoEasy Voyage

Crédit photos : page Wikipédia dédiée au volcan Dallol


Vous aimerez aussi