Les sons entendus au point le plus profond de la planète

Pour la première fois, des scientifiques sont parvenus à enregistrer les sons que l’on peut entendre au fin fond du Challenger Deep, le point le plus profond de la...
Mark Thiessen/National Geographic
Mark Thiessen/National Geographic

Pour la première fois, des scientifiques sont parvenus à enregistrer les sons que l’on peut entendre au fin fond du Challenger Deep, le point le plus profond de la Terre. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a bien plus de bruit que ce à quoi on pouvait s’attendre.

C’est à 300 km au sud-ouest de l’ile de Guam, dans l’Océan Pacifique, que se trouve la fosse des Mariannes, au fond de laquelle se trouve le Challenger Deep, point le plus profond jamais mesuré sur la planète avec ses 10,9 km sous le niveau de l’Océan. Une équipe d’océanographes de la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) a, pour la première fois, publié les enregistrements audio capturés dans ce lieu mystérieux.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’à 10 900 mètres de profondeur, ce n’est pas le silence qui règne. Les ondes sonores se déplacent effectivement très loin dans l’eau, transformant cet endroit en une sorte de chambre d’écho pour les sons provenant parfois de kilomètres aux alentours. Ainsi, parmi les enregistrements audio publiés par les chercheurs de la NOAA, on trouve le bruit de l’hélice d’un bateau qui se déplace à la surface de l’océan, celui d’un typhon de catégorie quatre, celui d’un tremblement de terre de magnitude 5 survenu en juillet 2015 près de l’île de Guam, ou encore des cris de baleines.

Noaa

Noaa

Cette zone, où le soleil ne brille jamais, subit une pression de 16 000 livres-force par pouce carré (PSI), soit 110 mégapascals (MPa). Pour pouvoir étudier ce Challenger Point sur une longue période, l’équipe de Robert Dziak, océanographe à la NOAA, a donc choisi d’écouter ce qui s’y passait en plongeant un hydrophone enrobé de titane jusqu’à ce point, lequel a enregistré les sons pendant 23 jours consécutifs.

Quelques sons à écouter :

AUDIOFILEIMAGE-humpbackwhale

AUDIOFILEIMAGE-earthquake

Source : Noaa


Vous aimerez aussi