Quel est le seul organe humain capable de se régénérer ?

La régénération cellulaire est fréquente chez les invertébrés, mais beaucoup moins chez les vertébrés. Seuls certains reptiles comme le gecko peut retrouver ses membres endommagés ou perdus, un « pouvoir »...
Capture d’écran 2016-03-13 à 19.58.01

La régénération cellulaire est fréquente chez les invertébrés, mais beaucoup moins chez les vertébrés. Seuls certains reptiles comme le gecko peut retrouver ses membres endommagés ou perdus, un « pouvoir » que l’humain aimerait assurément détenir. Cependant, le corps humain est capable de régénérer un seul de ses membres, savez-vous lequel?

Un lézard tombe d’un mur, perd sa queue, puis s’enfuit à toute vitesse. Quelques jours après, vous le recroisez et vous remarquez que celui-ci a retrouvé une queue, entièrement ou partiellement. C’est ce qui peut notamment arriver si vous croisez le margouillat, sur l’île de la Réunion, une sorte de gecko (Gekkonidae) qui sort plutôt la nuit et vit dans nos maisons.

Le gecko est un des rares vertébrés capables d’une telle prouesse biologique, tout comme beaucoup d’invertébrés tels que les étoiles de mer ou encore le planaria, un genre de ver plat présent en eau douce. Cependant, le gecko n’est pas un mammifère, d’ailleurs à ce jour, nous ne connaissons aucun mammifère capable de régénération cellulaire au point de retrouver un membre perdu.

L’être humain est capable de régénération cellulaire seulement pour un de ses organes : le foie. Cet organe vital pour l’Homme est situé à droite du système digestif, à l’intérieur de la cavité abdominale et représente le plus gros organe solide du corps. Il assure trois fonctions essentielles telles que l’élimination de toxines, le stockage d’énergie et la production de substances très importantes comme les protéines du sang.

Véritable filtre et élément essentiel du fonctionnement du corps humain, le foie reçoit environ 1,5 litre de sang qui transite chaque minute, mais comme la nature est bien faite, l’humain est capable de le régénérer. Par exemple, si l’on prélève les trois quarts du foie d’un patient, il retrouvera sa taille initiale environ quatre mois plus tard. Ainsi, les greffes de foie sont les plus aisées à réaliser.

Qu’est-ce que la régénération cellulaire ? Lorsqu’un individu arrive à l’âge adulte, son foie peut se diviser à l’identique, ou plus précisément, ses cellules. Ainsi, ces dernières se multiplieront à partir d’une seule permettant à l’organe de retrouver une taille normale. Imaginez le potentiel ! La peau est aussi célèbre pour ses greffes, mais en réalité, bien que celle-ci soit capable de se reformer, elle n’est capable que de cicatrisation, à ne pas confondre donc. Les cellules ne se divisent pas pour se multiplier, elles se renouvellent.

Voici une vidéo intitulée « Pourquoi peut-on régénérer son foie, mais pas un de ses membres? » (en anglais) :

Sources : Maxi SciencesConsoGlobe


Vous aimerez aussi