Des pierres au pied des arbres, l’étrange rituel des chimpanzés d’Afrique de l’ouest

En Afrique de l’Ouest, des chimpanzés ont été filmés en train d’accomplir un étrange rituel, celui d’accumuler des pierres au pied de certains arbres tout en émettant de grands...
Kühl et al (2016)

En Afrique de l’Ouest, des chimpanzés ont été filmés en train d’accomplir un étrange rituel, celui d’accumuler des pierres au pied de certains arbres tout en émettant de grands cris. Un comportement que les primatologues n’expliquent toujours pas.

Si l’utilisation de différents outils est reconnue depuis quelque temps chez les chimpanzés, cette utilisation a toujours un but précis, que ce soit pour chercher de la nourriture avec des bâtons ou des « marteaux », ou encore pour convaincre un potentiel partenaire. Mais ici, c’est un tout autre comportement qui a été observé chez les chimpanzés d’Afrique de l’Ouest par des scientifiques de l’Institut Max Planck d’anthropologie évolutionniste (MPI-EVA, Allemagne).

Après avoir observé des tas de pierres empilées à côté d’arbres dans plusieurs de leurs sites de recherches, ces chercheurs ont installé des pièges photographiques pour pouvoir filmer ce qui était à l’origine de ces rassemblements de pierres. Les images obtenues étaient claires : ce sont les chimpanzés qui empilent ces pierres tout en poussant de puissants cris. « Les caméras ont filmé les chimpanzés en train de ramasser des pierres sur le côté, ou à l’intérieur des arbres puis les jeter sur ces arbres tout en émettant de grands cris », explique Ammie Kalan, membre de l’équipe de recherche. Un comportement présent particulièrement chez les mâles adultes, même s’il a aussi été observé chez des femelles et de jeunes chimpanzés.

« Cette étude rapporte un nouveau comportement non connu chez des chimpanzés. Comme ce comportement d’accumulation de pierre ne semble pas être lié soit à l’abondance de pierres ou à la disponibilité des arbres appropriés dans une région, il est probable qu’il ait une signification culturelle » déclare de son côté Christophe Boesch, coauteur de l’étude. De plus, le choix des arbres au pied desquels sont empilées les pierres ne semble pas anodin. « Cela représente le premier enregistrement d’observations répétées de chimpanzés présentant une utilisation d’outils (les pierres) à des fins autres que la recherche/extraction de nourriture, pour ce qui semble être des arbres ciblés ».

Pour les chercheurs, il pourrait s’agir là d’une sorte de marquage de territoire ou bien d’un marquage « d’arbres sacrés », ce comportement étant extrêmement proche de celui des populations autochtones de l’Afrique de l’Ouest, qui ont eux aussi des collections de pierre aux pieds « d’arbres sacrés », comme le relève Laura Kehoe. Pour d’autres, il pourrait s’agir d’une technique pour signaler de la nourriture, un chemin à prendre ou un lieu à la signification symbolique.

Sources : science, earthsky


Vous aimerez aussi