Une nouvelle carte dévoile les variations du champ de gravité de Mars

C’est une nouvelle carte gravimétrique, une représentation des variations du champ de gravité de la planète Mars qui a été réalisée à partir de seize années de données récoltées par...

C’est une nouvelle carte gravimétrique, une représentation des variations du champ de gravité de la planète Mars qui a été réalisée à partir de seize années de données récoltées par trois satellites de la Nasa en orbite autour de la planète rouge. 

« Les cartes de la gravité nous permettent de voir l’intérieur d’une planète tout comme un médecin utilise les rayons X pour observer l’intérieur d’un patient », explique Antonio Genova, du Massachusetts Institute of Technology (MIT). « Avec cette nouvelle carte de Mars nous aurons une meilleure connaissance des anomalies gravitationnelles, ce qui permettra de mieux contrôler les insertions en orbite des futurs vaisseaux d’exploration » ajoute-t-il.

La carte de la gravité martienne, vue du Pôle Nord. Les zones en rouges montrent la plus forte gravité et les zones en bleu la plus faible / MIT/UMBC-CRESST/GSFC

La carte de la gravité martienne, vue du Pôle Nord. Les zones en rouges montrent la plus forte gravité et les zones en bleu la plus faible / MIT/UMBC-CRESST/GSFC

Pour mettre au point cette carte que l’on appelle carte gravimétrique, ce sont seize années de données récoltées par trois satellites de la Nasa en orbite autour de Mars qui ont été analysées et modélisées : Mars Global Surveyor, Mars Odyssey et Mars Reconnaissance Orbiter. « Nous sommes maintenant en mesure de détecter des anomalies gravitationnelles de moins de 100 km » précise Antonio Genova, du MIT et affilié au Goddard Space Center.

La carte de la gravité martienne, vue du Pôle Sud. Les zones en rouges montrent la plus forte gravité et les zones en bleu la plus faible / MIT/UMBC-CRESST/GSFC

La carte de la gravité martienne, vue du Pôle Sud. Les zones en rouges montrent la plus forte gravité et les zones en bleu la plus faible / MIT/UMBC-CRESST/GSFC

Cette carte nous offre à voir que si le champ gravitationnel est principalement affecté par les reliefs de surface, il l’est aussi par ce qui se déroule sous la croûte martienne, à l’intérieur de Mars. Grâce à cette carte, les scientifiques ont été en mesure d’améliorer leur estimation de l’épaisseur de la croûte de la planète rouge ainsi que de confirmer que le noyau externe de Mars est liquide et fait de roches fondues.

Source : Space


Vous aimerez aussi