Le mois de février 2016 marque un nouveau record planétaire dans le réchauffement

Ce mois de février 2016 aura été le mois de février le plus chaud jamais enregistré dans le monde, une statistique impressionnante mais qui n’étonne plus, puisqu’elle intervient désormais...
maxresdefault-2

Ce mois de février 2016 aura été le mois de février le plus chaud jamais enregistré dans le monde, une statistique impressionnante mais qui n’étonne plus, puisqu’elle intervient désormais presque chaque mois. Mais le mois dernier marque également une nouvelle étape dans le réchauffement de notre planète. 

Cet hiver aura été particulier un peu partout dans le monde. On a importé de la neige en Alaska alors qu’il n’en manquait pas au Mexique, et le Pôle Nord a affiché des températures positives, plus douces qu’en Turquie. La Nasa vient de publier les données climatiques concernant le mois de février à peine écoulé, et celles-ci sont plutôt éloquentes. Février 2016 aura été le mois de février le plus chaud jamais enregistré, mais ce mois aura également marqué une nouvelle étape de franchie dans le réchauffement de la planète.

Février 2016, il s’agit « non seulement du mois le plus chaud jamais mesuré mondialement, avec 1,35°C au-dessus de la moyenne de long terme, mais également 0,2°C plus chaud que le mois qui était jusque-là le plus anormalement chaud jamais enregistré: janvier 2016« . En effet, ce réchauffement s’est considérablement accéléré au cours de ce mois, la moyenne mondiale ayant été supérieure de « seulement » 1,14°C en janvier 2016.

Nasa

Nasa

Comme le souligne Mashable, le réchauffement climatique n’est pas le seul responsable de ces données record, le phénomène climatique El Niño ayant également activement participé à cela, comme ce fut le cas en février 1998. Mais il s’agit tout de même d’une « indication importante sur la façon dont le réchauffement climatique causé par l’Homme a modifié le modèle de référence du climat de la planète, février 2016 étant 0,846°C plus chaud que février 1998, malgré l’intensité similaire d’El Niño lors de ces deux années« .

Sources : mashable, slate


Vous aimerez aussi