Au Mexique, une rivière disparaît en moins de 48 heures devant des habitants médusés

Dans l’état de Veracruz, au Mexique, la rivière Atoyac s’est asséchée en à peine 48 heures. En cause, une énorme brèche dans le fond de la rivière qui a...
El Universal
El Universal

Dans l’état de Veracruz, au Mexique, la rivière Atoyac s’est asséchée en à peine 48 heures. En cause, une énorme brèche dans le fond de la rivière qui a détourné l’écoulement de l’eau.

Dans l’état mexicain de Veracruz, situé dans une région montagneuse du pays, la rivière Atoyac s’écoule à travers huit agglomérations pour fournir de l’eau potable à plus de 10 000 familles. Mais en l’espace d’à peine 48 heures, cette rivière s’est totalement asséchée. « Lundi, nous avons compris que l’eau ne coulait plus et nous sommes allés voir : nous avons découvert un fossé qui empêchait la rivière de s’écouler », a raconté Juana Sánchez, une riveraine, à l’agence espagnole EFE.

Cette résidente de Rancho San Fermín, où s’est produit le phénomène, avait, comme tous les habitants de cette localité, entendu dans la nuit de dimanche 28 à lundi 29 février un grondement et senti la terre trembler. La cause de cet assèchement soudain ? Une brèche de 30 mètres de long et 20 mètres de large dans le fond de la rivière, empêchant son écoulement, comme le révèlent les données des services locaux du Veracuza. « De telles fissures apparaissent dans la terre et augmentent constamment », écrit le rapport.

Capture d’écran 2016-03-04 à 16.58.56

Cette brèche s’est formée à trois kilomètres de l’embouchure de cette rivière qui fournit de l’eau potable à plus de 1 000 familles, mais aussi à l’industrie sucrière de la région. Agustin Mollinedo, membre de la municipalité d’Atoyac, a appelé la population locale à essayer de sauver la rivière.

DR

DR

Source : eluniversal


Vous aimerez aussi