HD 20782b, la plus excentrique de toutes les planètes connues !

Cette planète a une orbite en ellipse faisant en sorte qu’elle peut se trouver jusqu’à 2,5 fois la distance Terre-Soleil, mais parfois également à une distance très proche de...
NASA’s Goddard Space Flight Center.
NASA’s Goddard Space Flight Center.

Cette planète a une orbite en ellipse faisant en sorte qu’elle peut se trouver jusqu’à 2,5 fois la distance Terre-Soleil, mais parfois également à une distance très proche de son étoile, plus réduite que celle entre Mercure et le Soleil.

HD 20 782 b est une planète se trouvant dans la constellation du Fourneau, à 117 années-lumière (UA) de la Terre. Celle-ci fait l’objet d’un record : son excentricité orbitale de 0,96 ! Il s’agit de la trajectoire elliptique la plus prononcée jamais observée.

Cette planète « excentrique » est « grosse comme Jupiter, mais elle se balance autour de son étoile comme une comète » indique Stephen Kane, de l’Université d’État de San Francisco, donnant les détails de ses recherches dans The Astrophysical Journal.

La mesure de l’excentricité orbitale, située entre 0 et 1, permet de comprendre la forme des orbites planétaires. Ainsi, si cette valeur est plus proche de 0, la planète étudiée aura plutôt une orbite de forme circulaire et à l’inverse, si la valeur est plus proche de 1, sa forme orbitale sera plus elliptique, et c’est précisément le cas de la planète HD 20 782 b.

À titre d’exemple, l’excentricité orbitale de la Terre est de 0,0167, ce qui fait que sa distance par rapport au soleil ne varie pas énormément (entre 0,98 et 1,01 UA). Ainsi, la planète HD 20 782 b avec son excentricité orbitale voit sa distance, par rapport à son étoile, changer d’une manière incroyable : entre 2,5 UA à 0,06 UA.

Il faut donc comprendre par là que la planète HD 20 782 b peut se retrouver, au maximum à 2,5 UA de son étoile, correspondant à une distance plus importante que celle entre notre Soleil et la ceinture d’astéroïdes, située entre Mars et Jupiter, mais également au plus près de son étoile à une distance plus courte que Mercure du Soleil. Une telle forme orbitale n’avait donc jamais été observée auparavant et son étude se révèle particulièrement difficile.

Orbite de la planète HD20782b avec les quatre planètes les plus proches du Soleil

« Quand on voit une planète comme cela, il est très difficile d’expliquer comment elle a obtenu cette orbite. C’est comme analyser des projections de sang sur un mur, vous savez que quelque chose de mal s’est produit, mais vous avez besoin de comprendre quoi et qui en est la cause » explique Stephen Kane, avant d’ajouter :
« Dans le cas d’HD 20 782 b, les suspects sont rares. Soit la planète a été heurtée par une autre planète encore non détectée et la collision a généré cette orbite. Soit l’étoile du système étant une binaire une des deux étoiles a pu s’approcher suffisamment d’HD 20 782 b pour l’expulser de son orbite initiale par le jeu des forces gravitationnelles »

Sources : Sci NewsSciences et Avenir

Crédit images : Astronomy Now

 


Vous aimerez aussi