Pourquoi ces sons nous rendent-ils fous ?

Le simple fait d’imaginer le grincement des ongles sur un tableau noir vous fait mal ? Il en est de même pour les couverts contre la vaisselle ? Tout est normal,...
Capture d’écran 2016-03-15 à 10.40.36

Le simple fait d’imaginer le grincement des ongles sur un tableau noir vous fait mal? Il en est de même pour les couverts contre la vaisselle? Tout est normal, nombreux sont les sons qui nous sont insupportables. Dans sa chaîne scientifique Youtube SciShow, Hank Green nous donne les explications à ce phénomène auditif, soumis à plusieurs théories. 

La sensibilité auditive 

En 1986, des neurologues se sont intéressés à la sensibilité des oreilles humaines à certaines fréquences, et ont soumis 24 volontaires à une série de sons, volontaires qui ont dû par la suite classer ces sons en fonction de leur degré de nuisance personnelle. Un résultat implacable, le bruit devenait insupportable entre 2.000 et 5.000 hertz. Difficile cependant de prouver qu’il s’agit là d’un réflexe primitif inscrit dans les gènes de l’Homme.

La réaction cérébrale

En 2012, des chercheurs de l’université de Newcastle, en Angleterre, ont observé aux rayons X les réactions du cerveau de 16 volontaires soumis à des fréquences critiques issues de 74 échantillons sonores. Il a été constaté une importante implication de l’amygdale, qui se concentre habituellement sur les émotions comme la peur ou la colère. Exposée à des fréquences élevées, elle participe bien plus au processus auditif et influence l’effet du son pour l’associer à une émotion négative.

La thèse physique

Une dernière thèse propose une explication purement physique en lien avec la structure même de l’oreille humaine. Celle-ci ne serait en réalité pas adaptée pour recevoir certaines ondes sonores, sa morphologie interne ayant tendance à amplifier les fréquences hautes, provoquant ainsi une douleur physique.

Source : scishow


Vous aimerez aussi