Des écrans à réalité augmentée à la place des fenêtres du futur Hyperloop ?

Une des deux sociétés prenant part aux projets d’Hyperloop désire équiper le train subsonique d’écrans à réalité augmentée à destination des voyageurs. Une première ligne devrait d’ailleurs voir le...
hyperloop_1

Une des deux sociétés prenant part aux projets d’Hyperloop désire équiper le train subsonique d’écrans à réalité augmentée à destination des voyageurs. Une première ligne devrait d’ailleurs voir le jour en Europe, entre la Hongrie et la Slovaquie.

Hyperloop Transportation Technologies (HTT) est une société américaine dont la mission est de construire l’Hyperloop, le train subsonique porté par l’homme d’affaires et inventeur sud-africain Elon Musk. Progressivement, cette société dévoile quelques détails de ses projets.

Nous le savions, l’Hyperloop sera prévu pour avancer à une vitesse de plus de 900 km/h; rappelons que le record de vitesse de pointe de notre TGV a été mesuré à 574,8 km/h en 2007. Les ingénieurs travaillant sur l’Hyperloop se sont aperçus qu’à une telle vitesse, l’observation du paysage par les passagers en prendrait un sacré coup, du moins, ce qui sera assez proche deviendra invisible. En somme, l’Hyperloop ira trop vite pour laisse le temps d’admirer totalement le panorama.

hm-sec1-right

« Notre but, c’est rendre le voyage moins pénible. Et c’est sur quoi nous travaillons au-delà de propulser une capsule dans un tube » indiquait le chef de projet Dirk Ahlborn dans un article de CNet le 13 mars 2016.

Durant le festival artistique South by Southwest qui s’est déroulé à Austin (Texas) du 11 au 20 mars 2016, Hyperloop Transportation Technologies a communiqué sur la volonté de créer des fenêtres à réalité augmentée, soit des écrans remplaçant les vitres. Ainsi, le passager ne verra pas directement le paysage extérieur, mais aura affaire à des écrans qui seront agrémentés de contenu personnel.

Selon Hyperloop Transportation Technologies, le passager disposera d’un univers familier qu’il pourra personnaliser depuis son smartphone. Il pourra donc afficher sur les écrans des informations comme la vitesse de déplacement dans le tube, l’heure d’arrivée ou encore la température.

Cependant, tout le monde attend fermement les prototypes de ces vitres à réalité augmentée, qui ne sont pas forcement vues d’un bon œil. L’Hyperloop devient d’ailleurs de plus en plus énigmatique à l’approche des premières applications qui prendront la forme d’une ligne reliant la Hongrie et la Slovaquie, dont aucune date d’inauguration n’est encore disponible.

Voici la vision de l'Hyperloop par Hyperloop Transportation Technologies

Sources : CNetFutura SciencesNumerama

Crédit photos : Hyperloop Transportation Technologies


Vous aimerez aussi