Départ en voyage ? Découvrez la carte interactive des maladies par pays

Le site internet de l’Institut Pasteur de Lille propose désormais une carte interactive remaniée permettant d’identifier les zones du globe où sévissent les maladies transmises par des anophèles et...
圖片-1

Le site internet de l’Institut Pasteur de Lille propose désormais une carte interactive remaniée permettant d’identifier les zones du globe où sévissent les maladies transmises par des anophèles et autres bactéries. Ces informations sont notamment utiles pour les voyageurs amenés à partir dans d’autres pays, parfois lointains.

À l’heure où le virus Zika s’étend sur presque tous les continents, l’Institut Pasteur de Lille annonce avoir modernisé son site internet. En effet, le site comprend désormais une carte interactive de localisation de diverses maladies et s’est doté d’une rubrique traitant du virus Zika.

La carte interactive baptisée « Métis », dont la base n’est autre que Google Maps, permet d’effectuer des recherches suivant certaines maladies, et ainsi observer leur étendue. Parmi ces maladies, on retrouve la Dengue, le Chikungunya, le Paludisme, la Fièvre jaune ou encore l’Encéphalite japonaise. Voici par exemple les résultats de recherche concernant le Paludisme :

Cliquez pour accéder à la carte interactive dans un nouvel onglet

圖片 1

De plus, le site de l’Institut Pasteur de Lille s’est enrichi, dans sa rubrique « Votre Santé », d’un contenu concernant le virus Zika. Il est donc possible d’évaluer ses propres risques, en donnant sa date de retour du pays dans lequel on désire partir. Voici un exemple ci-dessous obtenu avec un potentiel voyage en Thaïlande dont la date de retour serait le 11 mars 2016 :

圖片 2

La rubrique propose également des conseils en cas de départ, et ce parmi une liste de pays donnée. De plus, l’institut permet l’accès à une fiche de recommandations aux voyageurs concernant le virus Zika (en PDF). Voici un exemple ci-dessous de conseil en cas de départ pour l’île de Curaçao (Venezuela) :

圖片 3

Sources : Tour HebdoLa Santé Publique

Crédit photos : Institut Pasteur de Lille


Vous aimerez aussi