Canopi : un véhicule d’un nouveau genre pour explorer l’Amazonie en roulant à la cime des arbres

Ce véhicule d’un nouveau genre a été conçu afin de permettre aux scientifiques d’étudier la faune et la flore des grandes forêts tropicales du monde. Afin d’atteindre ce but,...

Ce véhicule d’un nouveau genre a été conçu afin de permettre aux scientifiques d’étudier la faune et la flore des grandes forêts tropicales du monde. Afin d’atteindre ce but, le Canopi se déplacera sur la cime des arbres.

Plus précieusement, le Canopi est destiné à se déplacer sur la canopée, c’est-à-dire l’étage supérieur des forêts denses, directement en contact avec le rayonnement solaire. Par exemple, le Canopi serait idéal pour arpenter les sommets de la forêt amazonienne.

Selon le designer industriel argentin Juan Garcia Mansilla travaillant notamment pour Tridimage, l’idée du Canopi lui est venue en lisant un article scientifique évoquant des recherches faites au Panama quant à la fabrication d’un « radeau des cimes ». Ce radeau lui a inspiré un véhicule léger capable de « survoler » la canopée forestière, en prenant appui sur les branches et le feuillage dense. De plus, le véhicule pourrait prendre en compte les variations de la densité de la canopée et limiter tout endommagement.

Le "radeau des cimes" développé au Panama

Le châssis du Canopi sera fabriqué dans un matériau composite et la cabine sera équipée de larges vitres dont l’ouverture sera facilitée afin de prélever des échantillons ou déployer le radeau des cimes évoqué plus haut. Les roues du Canopi auront la forme de grosses boules transparentes gonflables, à l’aide d’un gaz plus léger que l’air, afin de contribuer encore à un poids léger du véhicule. De plus, la capacité de gonflage pourrait être modifiée afin d’augmenter ou réduire la surface de contact des roues.

Côté mécanique, pas moins de six moteurs électriques de 15KW seront montés sur les côtés du Canopi, des moteurs conçus spécialement pour le véhicule, optimisant les rapports entre le couple, la vitesse et les dimensions. Un demi-axe serait alors actionné, garantissant la suspension. Ce dernier sera donc fabriqué dans un matériau souple directement collé au véhicule et absorbera les éventuels chocs.

Le Canopi pourra accueillir six passagers au maximum et sera posé sur la canopée à l’aide d’un dirigeable à propulsion thermique. Les passagers pourront accéder au véhicule par le biais d’un monte-charge électrique (ou manuel). Ce véhicule représente un moyen astucieux de se déplacer plutôt rapidement au-dessus d’une forêt, ce qui fournirait un gain de temps considérable, si l’on considère qu’habituellement, une forêt se traverse à pied et par son intérieur. À savoir par exemple que la forêt amazonienne fait 6400 km de longueur et qu’il s’agit d’une des zones les moins connues du monde, tant la biodiversité y est exceptionnelle.

Le futur nous dira si ce projet sera mené à terme et verra réellement le jour, en tout cas sur le papier, cela est très intéressant et pourrait être d’une grande aide pour les chercheurs.

Voici une série de clichés du Canopi :

Ipad-Canopi-2

Ipad-Canopi-6

Ipad-Canopi-5

Sources : Huffington Post QuébecThe Globe and Mail

Crédit photos : MongaBay (Panacoco)- Imaginactive (Charles Bombardier)


Vous aimerez aussi