,

23% des décès dans le monde sont liés à l’environnement

Crédits Pixabay

L’organisation mondiale de la santé (L’OMS) alerte: un quart des décès dans le monde sont dus à des mauvaises conditions environnementales. Un rapport publié le mardi 15 mars 2016 estime qu’en 2012 près de 12,6 millions de décès ont été provoqués par « la pollution de l’air, de l’eau et des sols, l’exposition à des substances chimiques, le changement climatique et les rayons UV ».  

Ce problème est surtout très marqué en Asie du Sud-Est où il y a eu au total 3,8 millions de décès à cause d’un environnement pollué. Les facteurs qui provoquent la pollution de la terre créent des maladies et des traumatismes chez les humains. Selon L’OMS qui avait dressé un premier bilan de l’impact de l’environnement en 2002, les premières pathologies liées à l’environnement sont des maladies et des traumatismes non intentionnels comme le cancer (1,7 million de cas), les pneumopathies chroniques (1,4 million), les maladies diarrhéiques (846.000), les infections respiratoires (567.0000), les pathologies néonatales (270.000), le paludisme (259.000) puis viennent les traumatismes intentionnels (246.000). Ces chiffres inquiètent et démontrent l’urgence avec laquelle l’humanité doit faire face au problème, et ce, le plus tôt possible. La population souffre beaucoup à cause de la pollution excessive qui a pris une ampleur énorme aujourd’hui.

Pour remédier à cette situation, l’OMS donne certaines recommandations : réduire les émissions de carbone, développer les transports collectifs, améliorer le réseau sanitaire, changer les modes de consommation pour utiliser moins de produits chimiques, se protéger du soleil et imposer des interdictions de fumer.

Chiffres des décès dans le monde entier:

L’OMS a même listé le nombre de décès suivant les régions du monde. Évidemment, ce sont des pays les moins riches qui enregistrent le plus grand nombre de décès prématurés liés à l’environnement.
⇒ 3,8 millions de décès par an dans la région de l’Asie du Sud-Est ;
 3,5 millions de décès par an dans la région du Pacifique occidental ;
 2,2 millions de décès par an dans la région africaine ;
 1,4 million de décès par an dans la région européenne ;
 854.000 décès par an dans la région de la Méditerranée orientale ;
 847.000 décès par an dans la région des Amériques.

Sources: Scienceetavenir, Metronews


Back to Top