Seulement 3,57 personnes nous séparent de n’importe qui… sur Facebook

À l’occasion de la « Journée des Amis » le 4 février dernier, une étude a été menée par Facebook pour savoir combien de personnes nous séparent de n’importe quel autre...
Capture d’écran 2016-02-14 à 17.36.08

À l’occasion de la « Journée des Amis » le 4 février dernier, une étude a été menée par Facebook pour savoir combien de personnes nous séparent de n’importe quel autre utilisateur. Sur le réseau social, seules 3,57 personnes en moyenne nous séparent d’une autre. 

Nous sommes plus de 7 milliards à nous partager la planète et 1,5 milliard d’individus à utiliser le plus célèbre des réseaux sociaux, Facebook, fondé en 2004 par Mark Zuckerberg, devenu par la même occasion le plus jeune milliardaire du monde et désormais la neuvième fortune du monde, estimée à plus de 43 milliards de dollars.

En 1929, le chercheur hongrois Frigyes Karinthy a élaboré la « théorie des six degrés de séparation » (ou théorie des six poignées de main), qui veut que « la possibilité que toute personne sur le globe puisse être reliée à n’importe quelle autre, au travers d’une chaîne de relations individuelles comprenant au plus six maillons ». Une théorie qui concerne le monde entier, mais qu’en est-il alors sur Facebook ?

12683879_1559394484383614_1037808524_n

C’est ce qu’a voulu calculer le géant du web à l’occasion de la Journée des Amis. Il s’avère qu’en moyenne, seulement 3,57 personnes nous séparent d’une autre, où que se trouve cette dernière dans le monde. Cette interconnexion s’explique par le fait que le virtuel a pris une grande place dans notre quotidien. Un chiffre qui diminue puisque Facebook s’était déjà essayé à cet exercice en 2011, avec un résultat de 3,74 individus qui nous séparaient d’un autre.

12624123_1704378963114167_831012960_n

Sur le blog de Facebook, vous pouvez vous aussi consulter le nombre exact d’individus qui vous séparent de quelqu’un d’autre, sur Facebook en tout cas.

Source : facebook/blog


Vous aimerez aussi