La plus grande centrale solaire au monde va fournir de l’énergie à 1 million de marocains !

Le Maroc, pays hôte de la COP 22 à la fin de cette année, vient de prendre un grand virage en terme d’énergies renouvelables, avec l’inauguration près de Ouarzazate...
DR
DR

Le Maroc, pays hôte de la COP 22 à la fin de cette année, vient de prendre un grand virage en terme d’énergies renouvelables, avec l’inauguration près de Ouarzazate d’une première partie d’une centrale solaire destinée à devenir la plus grande au monde.

Une étape symbolique pour le lancement de la plus grande centrale solaire au monde, dont le nom est également symbolique, puisqu’elle est baptisée Noor, qui signifie « lumière ». En effet, c’est dans la province de Ouarzazate, au Maroc, que vient d’être officiellement mise en service la phase I de ce projet XXL, par le roi Mohammed VI.

Noor-1, première phase du projet, c’est 500 000 panneaux de douze mètres de haut répartis sur 480 hectares, destinés à produire  160 mégawatts (MW), mais une fois achevé, ce qui est prévu pour 2020, le projet de plus grande centrale nucléaire au monde permettra de générer 580 MW.

C’est dans le cadre du plan solaire marocain, lancé en 2009, qu’a été lancé ce projet géant. En effet, à ce jour, le Maroc est le le plus grand importateur d’énergie fossile du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, mais le pays s’est fixé pour objectif une part de production d’énergies renouvelables de 42 % en 2020, et depuis la COP 21, de 52 % en 2030. À titre de comparaison, la France s’est fixée un objectif de 32 % en 2030.

DR

DR

Noor-1 est une centrale thermodynamique qui devrait commencer à délivrer son électricité en juin 2017. Deux autres centrales viendront compléter le projet, avec Noor-2, en phase de construction et qui doit délivrer environ 200 MW de puissance à partir de 2017-2018, reposant sur une technologie moins consommatrice d’eau, puis Noor-3, qui ajoutera 150 MW pour 2020. Une petite sœur, Noor-4, viendra compléter cette production avec 70 MW, pour un total de 580 MW en tout, soit la puissance d’un réacteur nucléaire moderne.

Le coût total de la centrale est situé aux alentours de 8 milliards d’euros, et s’étendra sur pas moins de 2 500 hectares. Elle devrait fournir de l’électricité à 1 million de foyers marocains.

Source : clubic


Vous aimerez aussi