Japon : Spectaculaire éruption du volcan Sakurajima à 50 km d’une centrale nucléaire

Le volcan Sakurajima est entré en éruption ce vendredi 5 février 2016. Une vidéo de cet événement spectaculaire circule sur Internet et malgré le spectacle, la situation est activement...
Capture d’écran 2016-02-07 à 12.57.14

Le volcan Sakurajima est entré en éruption ce vendredi 5 février 2016. Une vidéo de cet événement spectaculaire circule sur Internet et malgré le spectacle, la situation est activement surveillée par les autorités nippones. Une ville et une centrale nucléaire font partie des sites à risque.

« J’ai ressenti du vent et ouvert la fenêtre. Il y avait des colonnes de feu qui montaient et des lumières scintillantes comme des éclairs » explique à la télévision publique NHK un des 4000 riverains du volcan, témoin de l’éruption du Sakurajima ce vendredi 5 février 2016, en début de soirée.

Le volcan Sakurajima (1117 m), faisant partie du massif Kyūshū, est situé à l’extrême sud du Japon (préfecture de Kagoshima). Situé à une distance de 8 km à vol d’oiseau de la ville de Kagoshima (600.000 habitants), ce volcan explosif est très actif. En 2009 et 2010, l’édifice a connu respectivement 548 et 550 explosions. En 2013, une explosion avait créé un panache de cinq kilomètres de hauteur pendant près d’une heure.

« Des coulées pyroclastiques — mélange de gaz, cendres et fragments de pierres — risquent d’être projetées dans un périmètre de 2 kilomètres », indiquait une agence météorologique locale pour l’AFP. Une alerte de niveau 3 (sur 5) a été également décrétée, se traduisant par un accès restreint au site jusqu’à nouvel ordre.

L’Agence de sûreté nucléaire et industrielle a communiqué sur l’activité du volcan Sakurajima et parle de coulées pyroclastiques, un mélange à haute température de gaz volcaniques, de vapeur d’eau et de particules solides, dont la projection pourrait atteindre un périmètre de 2 km autour du site. Selon l’organisation, les cendres « peuvent voyager loin » et l’activité du volcan « pourrait s’intensifier ».

Les organisations antinucléaires ainsi que Greenpeace se montrent très inquiètes, car le volcan se trouve à moins de 50 km de la centrale nucléaire Sendai, exploitée par la société Kyushu Electric Power, dont les réacteurs 1 et 2 ont été relancés il y a peu, malgré leurs contre-indications et la protestation des riverains.

Par ailleurs, Greenpeace explique dans un communiqué que l’Agence de sûreté nucléaire et industrielle japonaise aurait « accepté aveuglément l’analyse erronée de Kyushu Electric Power, qui a sous-estimé les effets potentiels de dépôts de cendres sur le fonctionnement de la centrale en cas d‘éruption ».

Pour sa défense, la société Kyushu Electric Power estime que les réacteurs répondent désormais à des normes bien plus exigeantes depuis la catastrophe de Fukushima en 2011.

Voici une vidéo de l’éruption spectaculaire du volcan Sakurajima publiée par Euronews :

Sources : RTLHuffinghtonPostEuronews


Vous aimerez aussi