GyroGlove : un gant intelligent pour lutter contre la maladie de Parkinson

À Londres, un jeune étudiant en médecine a mis au point un gant révolutionnaire permettant de soulager les malades de Parkinson, et ce en atténuant leurs tremblements. Environ 6...
img312

À Londres, un jeune étudiant en médecine a mis au point un gant révolutionnaire permettant de soulager les malades de Parkinson, et ce en atténuant leurs tremblements.

Environ 6 millions de personnes sont atteintes de la maladie de Parkinson dans le monde. Cette maladie dégénérative n’a trouvé jusqu’alors aucun remède ni solution pour freiner son évolution, mais les initiatives visant à soulager les malades se multiplient. Par exemple, une cuillère anti-tremblements existe depuis 2014.

Faii Ong est étudiant à la faculté de médecine de l’Imperial College London, située dans le quartier de South Kensington. Le jeune homme planche depuis 2014 sur un projet baptisé GyroGlove, un gant intelligent destiné aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Cette idée lui est venue dans sa faculté londonienne, lorsqu’il observa une vieille dame atteinte de la maladie, ayant pris une demi-heure à manger sa soupe, gênée par ses tremblements.

Après les tests d’élastiques, de systèmes hydrauliques ou encore de petits robots, Faii Ong pense avoir trouvé la solution à travers un gyroscope, ou plus précisément la technologie gyroscopique. Ainsi est né le GyroGlove, un gant destiné à compenser de manière automatique les tremblements de la personne qui le porte, par le biais d’un stabilisateur placé sur le dos du gant, comme expliqué sur le site officiel du projet.

Capture vidéo Telefonica

Capture vidéo Telefonica

Faii Ong a créé sa société baptisée GyroGear, par laquelle il espère commercialiser son dispositif GyroGlove à l’horizon 2017, à un prix d’environ 500 livres sterling (650 euros). L’universitaire devrait lancer dans les prochaines semaines une campagne de financement participatif sur le site KickStarter afin de réussir la suite du projet.

Le GyroGlove pourrait trouver une multitude d’applications, comme dans cette vidéo où le dispositif a été expérimenté pour l’apprentissage de la langue des signes :

Sources : Metro BelgiqueNumeramaSciences et Avenir

Crédit images : GyroGear


Vous aimerez aussi