Grâce à cette nouvelle rétine artificielle, un patient retrouve la lumière après 10 années dans le noir

Une société française spécialisée dans la restauration de la vue a franchi un cap important, en implantant avec succès une nouvelle rétine artificielle de sa création. Pixium Vision est...

Une société française spécialisée dans la restauration de la vue a franchi un cap important, en implantant avec succès une nouvelle rétine artificielle de sa création.

Pixium Vision est une société basée dans le 11e arrondissement de Paris. Son activité principale consiste au développement de systèmes de restauration de la vue. La nouvelle rétine artificielle mise au point par les chercheurs a été nommée Iris II, faisant suite au prototype Iris I.

L’opération réalisée avec succès a été menée sur un patient de 58 ans. La rétine Iris II est munie de 150 électrodes, une quantité trois fois plus importante que pour l’Iris I. Cet implant stimule de manière artificielle la rétine endommagée en lui redonnant de la forme et des mouvements.

Selon le professeur Michel Weber, chef du service d’ophtalmologie du CHU de Nantes, le patient aurait déclaré « percevoir des premiers signaux lumineux », et ce après une dizaine d’années passées dans le noir.

Illustration du processus de réhabilitation pendant lequel les patients identifient progressivement des formes

Cependant, Pixium Vision n’est pas la seule société a proposer ce type d’implants, en effet, une autre entreprise la devance dans la course à la vision bionique : Second Sight, basée dans la banlieue de Los Angeles. En effet, cette société propose déjà, aux États-Unis et en Europe, un implant comparable baptisé Argus II.

« Nous avons du retard par rapport à Second Sight, mais notre implant est plus avancé sur le plan technologique » estime Bernard Gilly, président de Pixium Vision.

En effet, bien que la rétine artificielle Iris II sera commercialisée en Europe à la mi-mai 2016, l’Argus II de Second Sight ne contient « que » 60 électrodes, et ne peux pas être explantée (ou retirée), contrairement à sa concurrente française : l’Iris II peut être remplacée par un dispositif amélioré, et ce sans détériorer la rétine.

Plus de détails dans une publication de la société Pixium Vision (en PDF).

Voici également une vidéo animée expliquant le fonctionnement de la rétine mise au point par Pixium Vision :

Sources : 20 MinutesOuest France

Crédit photos : Pixium Vision


Vous aimerez aussi