Carte interactive : surveillez la pollution de l’air en temps réel partout dans le monde

Désirez-vous connaitre le niveau de pollution atmosphérique de votre ville ? Cet outil utilisant Google Maps est fait pour vous, une carte interactive dont le but est de donner un...
Capture d’écran 2016-02-07 à 15.07.50

Désirez-vous connaitre le niveau de pollution atmosphérique de votre ville? Cet outil utilisant Google Maps est fait pour vous, une carte interactive dont le but est de donner un maximum d’informations à l’échelle mondiale et en temps réel.

Avec la COP21 et les fréquents épisodes de smog immortalisés dans les villes industrielles, nous entendons beaucoup de choses au sujet de la pollution atmosphérique et la qualité de l’air dans les villes. Cette carte interactive est un outil intéressant, renseignant sur un nombre incalculable de zones urbaines du monde.

Le World Air Quality Index est un projet social débuté en 2007, désirant communiquer et sensibiliser sur la pollution de l’air en rassemblant des données mondiales. L’équipe principale quant à la gestion du projet se trouve à Pékin, capitale chinoise, dont certains membres proviennent de différents domaines tels que les sciences environnementales, l’ingénierie des systèmes, la data visualisation, ou encore le marketing.

Les données proviennent du monde entier, mais le World Air Quality Index travaille intensivement avec les ambassades américaines en Chine ainsi que le Ministère de la Protection Environnementale de Chine (MEP), qui fournissent les données concernant notamment les PM2,5 pour un grand nombre de villes du pays.

La carte interactive utilise la base cartographique de Google Maps, visible sur les captures ci-dessous, toutes effectuées en date du 5 février 2016. Il est possible de se rendre compte de l’étendue du nombre de localités renseignées, par exemple en Asie et en Amérique (Nord et Sud).

>> Afficher la carte mondiale de la pollution de l’air en temps réel

Image 2

Image 3

Différentes couleurs permettent rapidement de comprendre si un endroit est très pollué ou non. Ainsi, la couleur verte indique un bon indice de la qualité de l’air, et le rouge foncé un niveau dangereux, en passant par le jaune, l’orange, le rouge vif, et le pourpre. Les chiffres à l’intérieur des carrés de couleurs indiquent l’Indice de qualité de l’air (AQI).

Et non, Pékin ne se trouve pas en permanence dans une « purée de pois », malgré l’importance de son trafic routier. Le smog que l’on voit dans certains articles aux images spectaculaires s’installe en réalité de manière épisodique, et la capitale chinoise est loin d’être la ville la plus touchée du pays. En effet, il y a d’autres villes très industrielles bien plus exposées au phénomène, telles que Shijiazhuang, Baoding ou Xingtai, toutes situées dans la province du Hebei, à l’instar de la majorité des villes les plus polluées de Chine.

Lorsque l’on clique sur une valeur AQI, une fenêtre apparait afin de donner plus de détails, toujours en temps réel et présentant un historique des dernières 24 heures. Ainsi, on obtient des indices concernant les PM2,5 (particules fines de moins de 2,5 micromètres) les PM10 (moins de 10 micromètres), le dioxyde de soufre (SO2), le dioxyde d’azote (NO2), ou encore l’ozone (03). Sont également présentes des données relatives à la température, la pression atmosphérique ou encore l’humidité.

Placement des capteurs dans différentes zones de la ville de Pékin (Chine)

Placement des capteurs dans différentes zones de la ville de Pékin (Chine)

Image 5

Pékin affiche aujourd’hui (5 février 2016) un AQI de 46 dans le district de Dongcheng, certifiant une bonne qualité de l’air

Voici un second exemple moins reluisant, celui de la ville de Kocaeli, près d’Izmit en Turquie, à environ 100 km d’Istanbul. Cette ville affiche un AQI de 999 (on estime que le le compteur ne peut pas aller plus haut). D’ailleurs la province de Kocaeli est habituellement réputée pour être la région de Turquie la plus touchée par la pollution atmosphérique.

Image 6

Localisation de la ville de Kocaeli (Turquie) où l’AQI est de 999 !

Image 7

Cette carte interactive peut s’avérer très utile pour contrôler la qualité de l’air de votre ville, surveiller celle d’autres endroits où vivent de la famille ou des amis, ou encore observer le comportement de la qualité de l’air avant un éventuel voyage. À noter cependant que les données ne couvrent pas l’intégralité des continents, comme par exemple l’Afrique.

>> Afficher la carte mondiale de la pollution de l’air en temps réel

Sources : World Air Quality Index


Vous aimerez aussi