Des scientifiques vont tenter une téléportation quantique de la mémoire d’un organisme

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir se téléporter ? Des chercheurs de l’Université de Tsinghua, en Chine, ont proposé un plan qui pourrait permettre de téléporter la mémoire d’un...

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir se téléporter ? Des chercheurs de l’Université de Tsinghua, en Chine, ont proposé un plan qui pourrait permettre de téléporter la mémoire d’un organisme à un autre organisme. Bien que ce ne soit qu’une hypothèse pour le moment, ces chercheurs sont persuadés que la téléportation est possible.

Le professeur Tongcang Li de l’Université de Purdue et le docteur Zhang-qi Yin de l’Université de Tsinghua ont mis au point un plan pour téléporter la mémoire d’un organisme afin de la transmettre à un autre organisme. Pour parvenir à leurs fins, ces scientifiques ont pour intention d’utiliser une technique connue sous le nom de superposition quantique. Cette technique implique le fait que des particules peuvent exister dans différents états, connus sous le nom de superpositions, dans plusieurs endroits différents.

Ces chercheurs ont suggéré l’utilisation d’oscillateurs électromécaniques et de circuits supraconducteurs afin de téléporter l’état quantique d’un organisme. La superposition quantique d’un organisme entier n’a jamais été réalisée. Tongcang Li et Zhang-qi Yin envisagent de geler une bactérie jusqu’à l’immobiliser, afin d’éviter une activité chimique de l’organisme ainsi qu’un échange d’énergie avec l’environnement l’entourant.

Ils prévoient ensuite d’attacher le microbe a une membrane oscillante, ce qui d’après eux devrait être suffisant pour mettre la bactérie dans un état de superposition. En utilisant des circuits à micro-ondes supraconductrices, la superposition quantique et la téléportation de l’organisme pourront donc être, en théorie, réalisées. Avec l’aide d’un champ magnétique particulièrement puissant, les états internes d’un micro-organisme peuvent être mêlés avec son mouvement et être téléportés vers un micro-organisme isolé.

30229FBE00000578-0-image-a-64_1452718950580

Comme les états internes d’un organisme contiennent des informations, cette proposition offre un moyen de téléporter des informations ou bien des souvenirs entre deux organismes isolés. Les deux chercheurs espèrent que leur plan va susciter l’intérêt des gens pour la superposition quantique et la téléportation, afin de faire progresser la recherche dans ce domaine qui n’est pas toujours prise au sérieux.

Chat_Quantique

Depuis de nombreuses années, les scientifiques ont tenté de comprendre le principe du phénomène quantique et plusieurs décennies de recherches ont permis à ces deux chercheurs de mettre au point leur plan de téléportation. En 1935, Erwin Schrödinger a proposé une expérience appelée « Expérience du chat de Schrödinger ». Cette illustration très célèbre du principe de la théorie de la superposition quantique consistait à mettre un chat dans une condition de superposition d’un état vivant et d’un état mort. Dans la théorie quantique, le chat serait donc mort et vivant en même temps. Mais si elle est de loin la plus connue, l’expérience du chat de Schrödinger n’est pas la seule expérience qui porte sur le phénomène de superposition quantique. Par exemple, un groupe de scientifiques du Colorado a refroidit la vibration d’une membrane d’aluminium, de façon à réduire l’énergie moléculaire jusqu’à l’état quantique minimal, puis a mêlé son mouvement avec des photons à micro-ondes.

Source : dailymail


Vous aimerez aussi