Metrino : le futur du transport urbain ?

Une société néo-zélandaise vient de finaliser une seconde génération de son mode de transport révolutionnaire. Ce système hybride a pour but de soulager les axes de circulation engorgés et...
New-Brideson-profile

Une société néo-zélandaise vient de finaliser une seconde génération de son mode de transport révolutionnaire. Ce système hybride a pour but de soulager les axes de circulation engorgés et pourrait permettre de repenser le mode de déplacement en ville.

Metrino est une société qui fabrique des systèmes alternatifs de transport à destination des villes. Depuis 2011 le fabricant basé en Nouvelle-Zélande, considéré comme un extraterrestre sur le marché, personnalise ses premiers systèmes baptisés Mister testés en Pologne. Récemment, la seconde génération de ces systèmes a vu le jour, un prototype testé dans le New Jersey (États-Unis)

Il s’agit d’un réseau ferroviaire hors-sol par lequel transitent des cabines ayant la capacité de transporter un ou plusieurs individus. Garantie sans collision, chaque cabine aurait une destination précise (station désirée); chaque véhicule est donc personnalisé.

MISTER-03-noc-600x400

« C’est comme une voiture sans chauffeur, sauf qu’elle ne se déplace pas sur les réseaux routiers, mais sur un système de rails dédié, sans risques de collision » explique le meneur du projet Ollie Mikosza.

s053Ce mode de transport serait donc sûr au même titre que le métro, respectueux de l’environnement comme le tramway et personnel comme l’automobile. Selon Ollie Mikosza, Metrino est capable de transporter dix fois plus de passagers que le tramway ou le bus tout en permettant de réduire fortement la congestion du trafic routier.

opole1-600x400

La technologie de Metrino est donc opérationnelle et serait encore dans l’attente de la manifestation d’intérêt à son égard, notamment de la part des municipalités, tout en comptant sur les concours d’investisseurs pour financer le projet. Cependant, l’Inde est la première entité à accepter de collaborer avec Metrino, et ce dans le cadre d’une ligne de 50 km reliant les villes de New Delhi à Manesar, le long d’une route faisant partie des plus engorgées du pays. À savoir que la ligne comportera trois arrêts pour chaque kilomètre, et ce dans chaque sens de circulation. Ce projet vient d’être validé par l’Inde, seul le financement manque.

Voici une vidéo expliquant le système Metrino :

Sources : EcoPlus TVGentside Voyage

Crédit photos : Metrino


Vous aimerez aussi