90 milliards de dollars, c’est le coût des catastrophes naturelles en 2015

En 2015, le coût des catastrophes naturelles dans le monde s’est élevé à 90 milliards de dollars. Une somme conséquente qui se révèle néanmoins être le chiffre le plus...

En 2015, le coût des catastrophes naturelles dans le monde s’est élevé à 90 milliards de dollars. Une somme conséquente qui se révèle néanmoins être le chiffre le plus bas depuis l’année 2009.

Selon une première estimation du groupe allemand de réassurance Munich Re, le montant des catastrophes naturelles à l’échelle mondiale en 2015 serait en baisse d’environ 18% par rapport à l’année 2014 (110 milliards de dollars). Mieux, le coût total des dégâts causés en 2015 devrait être le plus bas jamais observé depuis 2009. Dans son rapport annuel, Munich Re précise que cette évolution est notamment liée au phénomène climatique El Nino d’une puissance sans précédent cette saison, faisant barrage aux formations d’ouragans dans l’Atlantique Nord. « Nous avons été relativement chanceux en 2015 : les puissants cyclones tropicaux ont souvent touché des zones peu densément peuplées ou ont complètement épargné les terres » explique Peter Höppe, qui dirige le département de recherche sur les risques naturels du réassureur allemand.

Séisme au Népal en 2015 / Gerardos

Séisme au Népal en 2015 / Gerardos

Les auteurs de l’étude nous mettent en garde et précisent que le montant de dommages contenu en comparaison ne doit aucunement inciter à relâcher la vigilance. « Les scientifiques partent du principe qu’à la phase actuelle d’El Niño pourrait succéder dans les années à venir le contraire, à savoir une phase de La Niña, qui à l’inverse favoriserait par exemple la formation d’ouragans » prévient le réassureur. Par ailleurs, sur les 90 milliards de dommages recensés, 94% ont été engendrés par les catastrophes naturelles et 27 milliards de dollars étaient assurés, précise Munich Ré.

Le tremblement de terre au Népal fut la catastrophe la plus coûteuse en 2015, aussi bien sur le plan humain (9 000 morts) que sur le plan économique (4,8 milliards de dollars). Au total, 23 000 personnes ont péri à cause des catastrophes naturelles, un chiffre en hausse par rapport à 2014 (7 700 décès).

Glissement de terrain au Népal en 2015 / Gerardos

Glissement de terrain au Népal en 2015 / Gerardos

Source : AFP


Vous aimerez aussi