Découverte d’un poisson-grenouille totalement noir qui intrigue les chercheurs

C’est une créature mystérieuse qui a été récemment découverte dans les eaux néo-zélandaises, intriguant le musée national de Nouvelle-Zélande, Te Papa. Totalement noire, celle-ci vient d’être identifiée comme un « poisson-grenouille rayé« , mais...
© Te Papa
© Te Papa

C’est une créature mystérieuse qui a été récemment découverte dans les eaux néo-zélandaises, intriguant le musée national de Nouvelle-Zélande, Te Papa. Totalement noire, celle-ci vient d’être identifiée comme un « poisson-grenouille rayé« , mais sa couleur noire n’est toujours pas expliquée.

Ce vendredi 15 janvier 2016, le Musée national de Nouvelle-Zélande, Te Papa, publiait sur Facebook plusieurs clichés d’une créature marine récemment découverte par ses chercheurs. S’il s’agissait vraisemblablement d’un « frogfish« , ou poisson-grenouille, personne n’était en mesure de l’affirmer tant son aspect est inhabituel.

Il y a quelques heures, le musée mettait à jour l’information, toujours via sa page Facebook, pour confirmer l’identification de la créature. Il s’agit d’un poisson-grenouille rayé, mais c’est désormais sa couleur qui intrigue les chercheurs. En effet, il est très inhabituel de trouver des spécimens comme celui-ci, à savoir totalement noir.

© Te Papa

© Te Papa

« C’est très inhabituel. En trente ans j’aurais déjà dû en pêcher un. Je suis déjà tombé sur des poissons déformés, mais jamais comme celui-là » confie Garry Warrick, un pêcheur professionnel de Barmera, au DailyMail. Des tissus ont été prélevés afin de permettre d’apporter des réponses à la question.

Les poissons-grenouille peuvent manger presque tout ce qui rentre dans leur bouche. « Ils ont la morsure la plus rapide de tous les vertébrés. Leur bouche se dilate à la vitesse d’approche d’une balle de fusil calibre 22, alors qu’ils sont dans un milieu qui est 800 fois plus dense que l’air » nous apprend le Musée.

© Te Papa

© Te Papa

Sources : dailymail, museum of newzealand


Vous aimerez aussi