1000 km de routes solaires en France à l’horizon 2021

Au cours de ses vœux au Groupement des autorités responsables de transport présentés ce mercredi 20 janvier 2016, la ministre de l’Écologie Ségolène Royal a annoncé que la France va...
Capture d’écran 2016-01-22 à 15.37.07

Au cours de ses vœux au Groupement des autorités responsables de transport présentés ce mercredi 20 janvier 2016, la ministre de l’Écologie Ségolène Royal a annoncé que la France va construire 1 000 kilomètres de routes solaires d’ici à 2021.

Elle l’avait déjà évoqué au cours de la dernière COP21, conférence sur le climat qui s’est tenue à Paris — Le Bourget du 30 novembre 2015 au 12 décembre, et l’a confirmé lors de ses vœux au Groupement des autorités responsables de transport ce 20 janvier 2016. La ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, annonce la construction de 1000 km de routes solaires en France à l’horizon 2021.

Ce revêtement de route, qui résiste aux conditions météorologiques extrêmes ou encore au passage des poids lourds, est fait de cellules solaires sous forme de dalles directement collables sur les chaussées existantes, et assemblées comme des pavés. Cette technologie a été mise au point par l’Institut national de l’énergie solaire (Ines) en collaboration avec le groupe français Colas, la filiale de travaux routiers du groupe Bouygues. Après cinq années de recherche et développement, le revêtement appelé Wattway a su faire ses preuves et plusieurs brevets ont été déposés. Des tests sur des portions de quelques dizaines de mètres sont actuellement réalisés.

Afin de permettre d’améliorer encore cette technologie et de réaliser des tests sur de plus grandes portions de routes et d’autoroutes, et ce dès cette année, c’est une trentaine de millions d’euros qui va être débloquée. « Couvrir 2,5 % des surfaces routières assurerait 10 % des besoins énergétiques de la France. Un kilomètre de route équipé produit l’électricité nécessaire pour alimenter l’éclairage public d’une ville de 5000 habitants » annonce Hervé Bouc, PDG de Colas.

Source : rtl


Vous aimerez aussi