Quelques jours après la COP 21, des stations se font livrer des tonnes de neige par hélicoptère…

Nous ne sommes plus à une contradiction près… Alors que la COP 21 s’est terminée sur la décision de maintenir le réchauffement climatique en dessous de la barre des 2 °c, des...
Capture d’écran 2015-12-29 à 10.07.01

Nous ne sommes plus à une contradiction près… Alors que la COP 21 s’est terminée sur la décision de maintenir le réchauffement climatique en dessous de la barre des 2 °c, des stations de ski s’enfoncent dans la politique du pire et ont décidé de se faire livrer des tonnes de neige par hélicoptère…

Tout un symbole. Alors que se tenait la conférence sur le climat à Paris, le mois de décembre devrait battre un nouveau record de douceur en France. Un blocage anticyclonique installé depuis la fin novembre empêche les perturbations de traverser la France et fait remonter une masse d’air très douce depuis le Maroc.

Val Gardena, 2500 m, Italie

Val Gardena, 2500 m, Italie

Les Alpes et notamment les stations de ski sont particulièrement impactées par ces conditions printanières puisque la couche de neige — souvent vieille d’un mois — a quasiment partout fondu sous 1500 mètres. Au-dessus, elle est particulièrement faible et la plupart des stations de haute altitude luttent pour maintenir une partie de leur domaine ouvert au public. Pour y parvenir, elles n’hésitent pas à engager de gros efforts pour transférer de la neige des points abrités sur les pistes qui en manquent.

1930798_530500460440240_2371451021190313487_n

les équipes de la station de Thollon les Mémises utilisent de gros sacs qu’elles remplissent de neige / Office du tourisme de Thollon les Mémises

100 tonnes de neige déplacées par hélicoptère !

Si les plus petites stations utilisent des pelles, de gros sacs et des motoneiges pour cela, les plus grosses n’hésitent pas à faire appel à des tracteurs et à des hélicoptères pour déplacer des tonnes de neige. Ainsi, la station de Sainte-Foy-Tarentaise située entre 1500 et 2600 mètres d’altitude a fait déplacer 100 tonnes de neige par hélicoptère afin de réenneigé un secteur en manque d’or blanc. Cette neige proviendrait « d’une production de neige de culture réalisée en novembre et stockée depuis », indique le Dauphiné Libéré.

Capture d’écran 2015-12-28 à 17.09.35

La station de Thollon les Mémises (pourtant de taille modeste) a elle aussi fait appel à un hélicoptère :

Capture d’écran 2015-12-28 à 17.38.16

L’action a rapidement été dénoncée par une partie des internautes et soulève une question. Jusqu’où faut-il aller pour satisfaire les touristes face aux aléas du climat ?


Vous aimerez aussi