,

La comète Catalina arrive et promet de belles observations en janvier 2016

Crédits : Wikimedia Commons / Alexander Vasenin

Découverte en 2013, la comète Catalina débarque pour la première fois dans le Système solaire interne et se dévoilera sous vos yeux dès l’aube pour les fêtes de fin d’année.

Dans l’hémisphère sud, de nombreux astronomes amateurs ont pu observer la progression de Catalina (C/2013 US10) ces derniers mois, et suivre l’évolution de ses deux queues, l’une de poussières, l’autre de gaz ionisé. À présent, elle se fraie un chemin dans la constellation de la Vierge et se dévoile à l’est, deux heures avant le lever du Soleil. Le 7 décembre dernier, elle s’affichait aux côtés de Vénus, facile à repérer. Mais avec un croissant de Lune à proximité, la belle était alors noyée dans la lumière.

Le premier janvier 2016, la comète Catalina nous donne donc un autre rendez-vous. En effet, si vous fêtez la nouvelle année jusqu’au bout de la nuit, et si vous êtes encore en état, vous pourrez alors détourner vos yeux vers l’est, au moins cinq heures avant le lever du Soleil, en direction de la rougeoyante Arcturus. Pour la localiser début janvier, c’est assez facile. Elle croise l’étoile Arcturus le 2, puis remonte vers le haut de la constellation du Bouvier jusqu’au 10 janvier 2016. Il faut la chercher sur la bordure ouest de la constellation, elle gagnera en éclat apparent jusqu’au 7 janvier 2016.

Notons qu’il s’agit d’une comète d’importance moyenne pour l’observation. Sa magnitude montant à 6, elle est donc juste à la limite de la visibilité à l’œil nu. Aussi, il convient de la regarder dans un instrument (jumelles, lunette ou télescope) pour distinguer sa silhouette fluette et effilochée.

 

Source : Ciel & Espace