, ,

Robotique : l’avènement des robots tueurs !

Crédits : iStock

Les avancées en matière de robotique militaire amènent des questionnements quant à l’utilisation de robots tueurs à intelligence artificielle dans les futurs conflits.

La perspective de voir des robots tuer sans l’approbation de l’homme inquiète alors qu’un nombre non négligeable de personnes se sont passionnées pour la robotique et l’intelligence artificielle, annonçant le monde de demain, une dynamique néanmoins déjà amorcée.

Un documentaire édifiant

Un documentaire intitulé The Dawn of Killer Robots (L’aube des robots tueurs) a été mis en ligne le 16 avril 2015, élaboré par Motherboard, un magazine américain traitant des technologies entre autres. Brian Anderson, journaliste pour Motherboard, a pu rencontrer un couple de robots bipèdes à l’apparence humaine et découvrir les appareils de l’US Army destinés à éliminer des bombes. Il a également eu des entretiens avec Jody Williams, prix Nobel de la paix, et le physicien Max Tegmark afin d’avoir des précisions sur l’avènement de ce type de machines, et en particulier des robots tueurs.

Brian Anderson s’est rendu tout d’abord à Virginia Tech, l’institut polytechnique de l’état de Virginie, fer de lance américain de la recherche et du développement militaire à la pointe de la robotique. Il y rencontre David Conner qui dirige les recherches de Torc Robotics. Ce dernier présente Atlas, un robot fabriqué par Boston Dynamics, une évolution du projet PETMAN datant de plusieurs années. Le robot Atlas a concouru pour le DARPA Robotics Challenge de décembre 2013 organisé par l’Agence de recherche avancée de la Défense américaine (Pentagone). Pas moins de 7 autres robots du même type ont été distribués à d’autres structures, développant chacune leur propre logiciel de gestion. Bien que des mesures de sécurité équipent le robot dévoué, Brian Anderson se demande s’il y a un danger, soupesant difficilement un des bras du robot.

Une question déjà ancienne

On pense évidemment à Terminator, personnage relevant de la science-fiction ayant marqué les esprits depuis les années 1980, ce dernier protégeant puis cherchant, dans un décor post-apocalyptique, à tuer (dans le passé) un certain John Connor, meneur de la future résistance contre les robots ayant pris possession de la Terre après une guerre massive contre les humains.

Isaac Asimov, célèbre auteur de science-fiction aux 500 ouvrages, avait soulevé cette question il y déjà longtemps, dans ses trois lois de la robotique à partir de 1942. En théorie, un robot est au service de l’humain et ne peut lui faire de mal :

N°1 : un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, permettre qu’un être humain soit exposé au danger.

N°2 : un robot doit obéir aux ordres que lui donne un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi.

N°3 : un robot doit protéger son existence tant que cette protection n’entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi.

Aujourd’hui, l’indignation !

« De mon point de vue, notre principale préoccupation devrait être celle du résultat du tournant technologique actuel » indique Stuart Russell, professeur d’informatique à l’Université de Californie.

Ce scientifique, avec l’aide de quatre autres experts en intelligence artificielle, a élaboré une véritable mise en garde contre ce type de technologie, et ce dans une publication dans la revue américaine Nature le 27 mai 2015. Stuart Russell ajoute : « les armes à système automatique sélectionnent et combattent une cible sans aucune intervention humaine; elles deviennent létales quand les cibles sont humaines ».

La physique comporte des limites, mais ces scientifiques estiment que l’Homme pourrait à terme se retrouver démuni face aux machines, et que la Convention de Genève de 1949 pourrait voler en éclats. Depuis avril 2013, une campagne pour stopper les robots tueurs menée par Human Rights Watch a rassemblé 54 organisations venant de 25 pays. Cette initiative a tout simplement pour but l’obtention d’une interdiction préventive des armes entièrement autonomes.

Voici The Dawn of Killer Robots, le documentaire complet de Motherboard :

Sources : Courrier InternationalGeopolitisHuffingtonPostViceFutura Sciences