L’ADN des bières sera bientôt décodé !

Une équipe de chercheurs originaire de la Suisse Romande a eu comme idée d’analyser l’ADN de 1000 bières afin de les classer selon différents profils en fonction de leurs caractéristiques....
Capture d’écran 2015-07-01 à 11.16.15

Une équipe de chercheurs originaire de la Suisse Romande a eu comme idée d’analyser l’ADN de 1000 bières afin de les classer selon différents profils en fonction de leurs caractéristiques. Ce projet, qui est sur le point de voir le jour, permettra d’aboutir à une application visant à guider les utilisateurs dans leur choix en fonction des bières qu’ils ont précédemment apprécié. En somme, une véritable innovation qui contribuera à diminuer le sentiment d’indécision que l’on peut éprouver dans un bar face à une carte un peu trop remplie…

C’est les vacances et pour l’occasion vous décidez de vous détendre à la terrasse d’un bar afin de pouvoir profiter du soleil tout en vous désaltérant avec une bière bien fraîche. Mais voilà, face à la richesse de la carte que vient de vous remettre le serveur, un cruel dilemme se pose alors à vous : quelle bière allez-vous choisir ? Pour tenter de vous aider dans ce choix, Gianpaolo Rando, chercheur en biologie moléculaire à l’Université de Genève, a eu une idée pour le moins lumineuse. En effet, lui et son équipe ont comme projet d’analyser le génome de 1000 bières dans le but d’en dresser une cartographie détaillée.

« L’ADN de la bière provient des céréales, du houblon, des arômes, de la levure et des microbes qui se trouvaient dans ses composants. En analysant ces données, on peut donc répertorier les différentes sortes de brassage et faire des rapprochements », a expliqué le chercheur, relayé par le site letemps. Ainsi, en associant cette gigantesque base de données avec une application mobile qui devrait être commercialisée d’ici quelques mois sur l’App Store, il deviendra possible de guider l’utilisateur en fonction de ses goûts et de ses habitudes de consommation. En d’autres termes, votre smartphone pourrait bien devenir votre futur conseiller personnel en matière de bière en vous orientant vers celles que vous seriez le plus susceptible d’apprécier.

Pour mener à bien leur projet baptisé « Beer decoded », l’équipe a décidé d’avoir recours au financement collaboratif via la plateforme Kickstarter. La campagne, qui a été nommée « 1000 Beer Genomes », a été lancée le 27 mai dernier et a déjà récolté 10 773 € sur les 19 272 € nécessaires. Si cette somme est finalement atteinte, les chercheurs lanceront alors un vote visant à offrir aux financeurs l’opportunité de décider quelles bières devront être analysées. « Les gens pourraient voter pour choisir les bières que nous décrypterons. Nous organiserons aussi des soirées. Comme nous n’avons besoin que de très peu de liquide pour les analyses, il reste pas mal de bouteilles à finir », a ainsi déclaré, non sans humour, Gianpaolo Rando.

En attendant, si vous souhaitez avoir un aperçu de la façon dont l’équipe du projet « Beer decoded » s’y prendra pour extraire l’ADN de ces différentes bières, nous vous invitons à regarder les chercheurs en pleine action dans la vidéo ci-dessous. Par ailleurs, pour ceux qui se poseraient la question, le sachet rose présent sur l’établi est bien de la litière pour chat… matière dont se serviront les scientifiques pour extraire la poudre de silice nécessaire à leurs analyses.

Source : Letemps

– Crédits photo : Koriela


Vous aimerez aussi