,

Grâce à des champignons, cet homme pourrait changer le monde et faire vaciller Monsanto

Crédits : Erich G. Vallery, USDA Forest Service, United States - SRS-4552, Bugwood.org

Paul Stamets, un mycologue de premier plan a découvert un moyen de repousser les insectes des cultures sans avoir besoin de pesticides chimiques. On les appelle des pesticides intelligents. Ces pesticides fournissent une solution sûre et quasi permanente pour contrôler plus de 200 000 espèces d’insectes, et tout cela grâce à la magie d’un champignon entomopathogène qui détruit les insectes.

Pourquoi utiliser des pesticides chimiques pour protéger nos champs alors que nous pourrions laisser la nature faire tranquillement son travail ? C’est en 2006 que Paul Stamets, un mycologue mondialement connu, brevette l’une des ses découvertes qui pourrait bien faire vaciller les géants des pesticides. Une trouvaille exceptionnelle, mais qui dérange beaucoup l’industrie des biotechnologies agricoles et il y a de quoi. En effet, Paul s’est intéressé de près à un champignon entomopathogène, un champignon parasite d’insectes ou d’autres arthropodes, entraînant leur mort. Une lutte biologique pour protéger les cultures, mais dont personne n’a pourtant prêté attention.

Selon les dirigeants de l’industrie des pesticides, ce brevet représente « la technologie la plus perturbatrice jamais vue. » et quand les dirigeants disent perturbatrice, c’est qu’elle dérange l’industrie des pesticides chimiques et donc leur porte-feuille. Monsanto, par exemple, génère près de 16 milliards de dollars de chiffres d’affaires par an. Imaginez donc si ces gros champignons envahissaient nos champs et nos cultures, que leur resterait-il ? Si ce brevet atteignait une exposition de masse, il pourrait révolutionner la façon dont les humains cultivent leurs champs.

>> Le brevet déposé par Paul Stamets

Paul Stamets pense que les champignons pourraient devenir la clé d’un changement radical dans plusieurs domaines. Outre la suppression des pesticides, le mycologue croit aux vertus du champignon pour la médecine, la foresterie et même le contrôle de la pollution. Il a passé les 25 dernières années de sa vie à prêcher cette bonne parole à qui veut bien l’entendre, mais se heurte aux géants de tous ses domaines qui s’efforcent d’enterrer ses découvertes.

Paul Stamets présente 6 manières de changer le monde lors d’une conférence TED :

Sources : BrevetEwaoInterview avec Paul Stamets

– Illustration principale : Les effets d’un champignon parasite sur une fourmis / Erich G. Vallery, USDA Forest Service, United States – SRS-4552, Bugwood.org