in

Cela fait 175 ans que cette cloche est alimentée par la même batterie !

Crédits : Capture vidéo

Au Royaume-Uni, dans la prestigieuse Université d’Oxford se trouve cette cloche électrique qui cache un véritable mystère. En effet, celle-ci est alimentée par une même batterie, et ce depuis 175 ans, sans qu’elle n’ait été rechargée depuis.

De nombreux chercheurs et physiciens se sont penchés sur ce phénomène, mais jusqu’ici, personne n’est réellement parvenu à fournir une explication à ce drôle de fait. Ils refusent catégoriquement de démonter le mécanisme, de peur d’endommager cette drôle de cloche électrique.

Dix milliards ! C’est le nombre de fois où cette cloche, baptisée « Oxford Electric Bell » a sonné depuis sa mise en fonction, en 1840. La batterie de cette cloche fonctionne avec une « pile sèche de Duluc » (ou pile Zamboni), l’une des toutes premières formes de batteries électriques inventées dans les années 1800 par Giuseppe Zamboni, et qui génèrent un courant de très faible intensité.

Les chercheurs qui se sont penchés sur la pile qui alimente la cloche assurent que son revêtement extérieur est constitué de soufre. Selon le journal de la science, « les piles analogues à celle-ci construites par Zamboni sont des batteries constituées de 2000 paires de disques d’étain collées à une couche de papier : une face est enduite de sulfate de zinc, et l’autre de dioxyde de manganèse. » Celle qui alimente cette cloche électrique pourrait donc être construite de la même manière.